Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Conseil Départemental : D'importantes subventions pour le canton de Saint-Affrique.

Publié le par Sébastien David

Cet article est reposté depuis Sébastien David, Emilie Gral.

Voir les commentaires

DOMINIQUE REYNIE a tenu une conférence/débat de haute volée à Rodez : magique !

Publié le par Stella Vidal

DOMINIQUE REYNIE a tenu une conférence/débat de haute volée à Rodez : magique !

La conférence/débat (hier soir à Rodez) à laquelle Dominique Reynié (tête de liste démocratiquement choisie par les Grands Electeurs de cette future immense région regroupant Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon) était invité par le député Yves Censi, a été une réussite. Evidemment, cet homme aux compétences certaines, politologue éminent, Professeur à Sciences Po, Président de la Fondation pour l’innovation Politique (FONDAPOL dont le but est de stimuler et de nourrir la réflexion politique, d’analyser et de prévoir les évolutions du monde de demain) issu de la société civile, a beaucoup de charisme, il sait captiver et on sent bien que son discours n’est pas convenu. C’est la démarche d’un homme qui a envie de s’investir pour notre Région, de devenir son VRP afin de mieux faire connaître toutes ses richesses, toutes ses productions et par là même de la rendre plus forte.

C’est une chance unique que Dominique Reynié soit le leader de la liste pour les Régionales qui n’est pas encore composée, mais qui le sera, avec bien sûr la parité, et des personnes choisies pour leurs compétences. Voilà qui apporte une nouvelle fraîcheur, voilà qui donne de l’espoir.

Ce challenge que Dominique Reynié a d’ores et déjà engagé, Nicolas Sarkozy le soutient. Reçu par ce dernier, Nicolas lui a dit : « vous êtes dans la réflexion, moi je suis dans l’action » et l’a encouragé à sauter le pas pour être aussi dans l’action.

Le bilan de notre région Midi-Pyrénées et celui de la région Languedoc-Roussillon sont catastrophiques. Ils ont échoué après avoir été élus plusieurs fois. Ils vont nous promettre monts et merveilles, tout ce qu’ils n’ont pas su faire jusqu’à présent, ils vont, à l’instar de Hollande qui est un modèle du genre de Père Noël de circonstance, nous bassiner avec tout ce qu’ils vont faire une fois réélus. Il ne faudra pas que les électeurs se laissent une fois de plus prendre au piège de la crédulité.

Amis militants et sympathisants de notre future grande région, il est un devoir pour nous qui sommes sur le pont depuis de nombreuses années, de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour convaincre autour de nous de la nécessité de remettre en selle cette droite républicaine et le centre (puisque l’UMP et l’UDI avancent ensemble), pour une vraie gouvernance de notre beau et grand territoire. Il faut donc s’organiser pour soutenir cet homme qui va tirer vers le haut cette idée noble de la politique, et qui saura faire revenir à nous les brebis égarées car déçues, en leur redonnant la confiance.

Je me suis sentie « boostée » par le discours de Dominique Reynié, Aveyronnais fier de ses origines, et je pense que cette élection est totalement gagnable, nous devons juste fédérer autour de nous pour atteindre le but en étant plus forts !

Voir les commentaires

AUJOURD'HUI C'EST MON ANNIVERSAIRE ET CELUI DE LA RECONNAISSANCE DE L'ETAT D'ISRAEL

Publié le par Stella Vidal

AUJOURD'HUI C'EST MON ANNIVERSAIRE ET CELUI DE LA RECONNAISSANCE DE L'ETAT D'ISRAEL

C'est le 14 Mai aujourd'hui, jour de mon anniversaire. Je suis née le 14 Mai 1948, et je voudrais bien pouvoir manger une part du gâteau ci-dessus !!

Ce jour-là, le 14 mai 1948, une étoile est née (Stella veut dire étoile en latin) mais le plus important est qu’on a officiellement proclamé l'État d'Israël, son indépendance. A l'ONU (Organisation des Nations Unies), où une majorité a pu exceptionnellement se dégager en sa faveur, il a été prévu de partager l'ancienne province ottomane de Palestine entre cet État et un État palestinien regroupant les populations de langue arabe.

Dans la déclaration d’indépendance de 1948, l'état juif proclamé par le conseil national représentant la communauté juive de Palestine et les mouvements sionistes prend pour nom Israël.Je ne vais pas faire un post d'histoire, mais tout de même c'est une drôle de coïncidence d'être née ce jour si important pour l'histoire du peuple Juif que j'admire tant. Vous voyez, il y a des choses parfois dans la vie très symboliques et qui ne s'inventent pas.

Pour moi qui n'ai de cesse de dénoncer l'antisémitisme et de soutenir Israël, c'est un signe fort. Je pense à mon grand-père Anglais Harry Dumellow King qui était d’origine Juive et pour lequel c’était mal vu que cela se sache dans le milieu familial, social et professionnel où il vivait. Moi-même, je ne l’ai su qu’en 1989 ! Ma grand-mère, son épouse, Maria King était Anglicane, et moi, ben voilà je suis athée, mais ça ne m’empêche pas de vivre selon des préceptes moraux inébranlables je respecte et même parfois envie ceux qui croient en Dieu, mais je n’y parviens pas. La foi, ça ne se décrète pas, ça se ressent.

Je suis parait-il Taureau Ascendant Bélier (moi-même je n’y connais rien mais une amie férue d’astrologie a tenu à étudier mon profil il y a quelques années). Ce mélange est d’après elle, un coktail détonant, forte personnalité, grande gueule parfois, obstinée, têtue, perspicace, je ne lâche JAMAIS rien, je fonce tête baissée. La seule façon de me faire craquer serait de me prendre par les sentiments, et là, pour le coup, si je sens qu’on est sincère envers moi, je suis prête à lâcher du lest et reconsidérer les choses ! mais bon, ne le dites pas trop !

Je vous fais grâce des gens nés un 14 Mai, et des gens morts ce jour-là aussi. Je voulais simplement vous dire qu'à chaque fois que je fête mon anniversaire, je pense à cette date historique du 14 mai 1948 qui a rendu un territoire à Israël, ce jour qui correspond à ma venue au monde est donc mon anniversaire, il prend une dimension particulière à cause de ça. Bonne journée à toutes et tous

Voir les commentaires

LE PRESIFLAN A RENIE TOUS SES ENGAGEMENTS : PIRE MENTEUR, C'est DIFFICILE !

Publié le par Stella Vidal

LE PRESIFLAN A RENIE TOUS SES ENGAGEMENTS : PIRE MENTEUR, C'est DIFFICILE !

Trois ans après le “Moi président de la République…”, il ne reste plus qu’une litanie d’engagements non tenus qui illustre la faillite catastrophique de la gauche morale.Cela fait trois ans que François Hollande a été élu président de la République. Depuis, le nombre de chômeurs s’est accru de 1 million, la dette a augmenté de 250 milliards d’euros et la France a perdu une place au classement des nations. Mais au-delà de ce bilan intermédiaire, il y a les engagements non tenus de ce « président normal » qui promettait pourtant une « présidence exemplaire ». Comme en témoigne sa célèbre anaphore prononcée lors du débat du 2 mai 2012.

Moi président de la République, j’avais promis de ne pas être chef de la majorité. C’est pourtant moi qui ai nommé Harlem Désir Rue de Solferino, puis l’ai remplacé par Jean-Christophe Cambadélis. C’est moi, aujourd’hui, qui tente de faire en sorte que le congrès de Poitiers ne se transforme en pugilat. C’est donc moi qui ai amadoué Martine Aubry et fait venir les frondeurs à l’Élysée alors que je m’étais engagé à ne pas y recevoir de parlementaires.

Moi président de la République, je n’ai pas traité mon premier ministre de « collaborateur ». Mais chaque occasion m’est bonne pour l’humilier, l’empêcher de réformer le pays et le brider dans sa politique de lutte contre les communautarismes.

Moi président de la République, je n’ai peut-être pas participé à des collectes de fonds, mais j’ai fait la campagne des élections départementales sur fonds publics. Ce qui est bien plus grave. De même que l’ensemble de mes ministres.

Moi président de la République, j’avais promis de faire fonctionner la justice de manière indépendante. Et dire que certains m’ont cru… Alors qu’avec Christiane Taubira, j’ai instauré de fait une justice à deux vitesses avec un cabinet noir destiné à abattre tous les proches de mon prédécesseur.

Moi président de la République, je n’ai pas nommé les patrons de l’audiovisuel public, mais certains membres du Conseil supérieur de l’audiovisuel connaissaient, avant de se prononcer, mon choix. Et en nommant à la tête de cette instance l’ancien directeur de cabinet de Lionel Jospin, j’ai gardé ce secteur sous mon contrôle.

Moi président de la République, comment ai-je pu dire que mon comportement serait à chaque instant exemplaire alors que j’ai ridiculisé ma fonction par mes escapades nocturnes à scooter puis en installant ma nouvelle compagne à l’Élysée et en faisant venir sa famille à La Lanterne aux frais du contribuable ?

Moi président de la République, j’avais promis de déférer aux convocations de la justice s’il le fallait. Pourtant, j’ai tout fait pour étouffer l’affaire de mon ancien chauffeur à qui je n’ai jamais fourni de contrat de travail ou la plainte de M. Kemlin sur ma fausse déclaration de patrimoine.

Moi président de la République, j’ai effectivement constitué un gouvernement paritaire. Ce qui me vaut d’être bien embarrassé par une ministre de l’Éducation nationale qui n’a absolument pas pris la mesure de son poste et prépare une réforme incompréhensible.

Moi président de la République, j’avais promis un code de déontologie pour les ministres qui n’existe toujours pas. Si bien qu’en trois ans, Jérôme Cahuzac a démissionné pour fraude fiscale, Thomas Thévenoud pour ne pas avoir payé ses impôts, Yamina Benguigui pour une fausse déclaration de patrimoine et Kader Arif pour une embêtante affaire de conflit d’intérêts.

Moi président de la République, j’avais dit que les ministres ne pourraient pas cumuler leur fonction avec un mandat local, mais j’ai procédé à de nombreuses exceptions, parce que cette règle est stupide et que je le savais en l’annonçant aux Français.

Moi président de la République, j’avais promis de respecter le dialogue social, mais j’ai toujours mis les partenaires sociaux devant le fait accompli.

Moi président de la République, je m’étais engagé à ce qu’il y ait un grand débat national sur la question énergétique. Mais j’ai naturellement fait fi de cette promesse et j’ai laissé la mère de mes enfants écrire une loi de transition énergétique sans aucune concertation.

Moi président de la République, je m’étais engagé à introduire la proportionnelle pour les législatives de 2017. Peut-être le ferai-je, non pas par conviction, mais pour m’assurer le soutien des Verts à la présidentielle.

Enfin, moi président de la République, je m’étais engagé à avoir de la hauteur de vue tout en ayant toujours le souci de la proximité avec les Français. Je suis aujourd’hui enfermé à l’Élysée. Car chacune de mes rencontres avec les Français se transforme en humiliation publique. Quant à la hauteur de vue, cela fait longtemps que je l’ai oubliée pour me concentrer sur ma réélection en 2017. Quitte à donner tort à Napoléon, qui disait : « Le mensonge n’est bon à rien, puisqu’il ne trompe qu’une fois. »

kerdrel@valmonde.fr@YdeKerdrel

Voir les commentaires

Formidable article argumenté et réfléchi de Philippe Bilger sur Ménard,Le Pen et Femens

Publié le par Stella Vidal

Formidable article argumenté et réfléchi de Philippe Bilger sur Ménard,Le Pen et Femens

Polémique Ménard, guerre des Le Pen : le réquisitoire de Philippe Bilger

FIGAROVOX/CHRONIQUE- Le magistrat honoraire, président de l'Institut de la parole revient sur l'affrontement entre Jean-Marie Le Pen et sa fille et sur la polémique provoquée par le maire de Béziers.

Chaque semaine, Philippe Bilger prend la parole, en toute liberté, dans FigaroVox. Il est magistrat honoraire et président de l'Institut de la parole. Il tient le blog Justice au singulier.

Son dernier livre Ordre et Désordes a été publié aux éditionsLe Passeur

Mais cette classe politique, gauche et droite confondues, si prompte à s'émouvoir, peut-elle se dire si remarquable? Que va-t-elle devenir quand elle n'aura plus sous l'opprobre le FN tel qu'elle l'a toujours obscurément désiré, formellement républicain mais avec des relents racistes et antisémites et des nostalgies historiques nauséabondes comme dirait le Premier ministre qui place cet adjectif partout, croyant qu'il est une argumentation à lui seul?

Comme on le sent, son malaise, devant les péripéties mélodramatiques qui se déroulent au FN depuis plusieurs jours et dont elle ne sait si elle doit s'en réjouir ou les déplorer!

S'en réjouir, parce que la victoire de la fille sur le père pourrait affaiblir ce parti?

Les déplorer, parce que débarrassé des provocations lassantes du père, la fille pourrait enfin changer le nom du parti et conduire celui-ci sur une voie qui contraindrait ses adversaires à faire preuve d'intelligence politique et non plus seulement d'une réprobation morale souvent hypocrite?

Sur le plan psychologique, les ressorts sont aisément analysables avec une personnalité limpide pour le pire et le meilleur comme l'est celle du père. Une inaptitude à céder la place, à se contenter d'exister comme président d'honneur et à demeurer dans une ombre d'autant plus insupportable que la présidente du parti, dans la lumière, a choisi de mettre en œuvre, sous l'influence, pour lui, de Iago-Philippot, une dédiabolisation réussie sur les plans intellectuel et électoral.

Il n'y a que des imbéciles - et malheureusement Rama Yade a démontré qu'elle en était une en tournant en dérision les affrontements aussi bien familiaux que stratégiques entre Jean-Marie Le Pen et Marine Le Pen - pour ne pas percevoir l'importance de la «déchirure» qui, risquant de modifier le FN, va sans doute faire bouger les lignes autour de lui.

Sur le plan psychologique, les ressorts sont aisément analysables avec une personnalité limpide pour le pire et le meilleur comme l'est celle du père. Une inaptitude à céder la place, à se contenter d'exister comme président d'honneur et à demeurer dans une ombre d'autant plus insupportable que la présidente du parti, dans la lumière, a choisi de mettre en œuvre, sous l'influence, pour lui, de Iago-Philippot, une dédiabolisation réussie sur les plans intellectuel et électoral.

Aujourd'hui, à cause de la pauvreté de la réplique antagoniste - UMP et PS -, un grand nombre de Français, lassés par l'offre politique classique, se sentent l'envie d'essayer le FN sur la palette large qui est mise à leur disposition et qui pour l'essentiel les a déçus.

Sous l'égide sans partage de Marine Le Pen, malgré les foucades périphériques du père qui vont continuer et l'aura de la nièce, conservatrice revendiquée, le FN aura à arbitrer entre des alternatives qui, en tenant pour acquise l'injuste représentation parlementaire, imposeront des choix délicats

Ce n'est pas prétendre que demain le FN, même autrement baptisé, volera de succès en succès jusqu'à la victoire pour sa candidate en 2017. Je ne crois absolument pas à cette élection et j'irais même jusqu'à soutenir que pour le second tour, tout n'est pas perdu malgré l'inéluctabilité toute d'impuissance avec laquelle on annonce la présence de Marine Le Pen dans la joute finale.

Sous l'égide sans partage de Marine Le Pen, malgré les foucades périphériques du père qui vont continuer et l'aura de la nièce, conservatrice revendiquée, le FN aura à arbitrer entre des alternatives qui, en tenant pour acquise l'injuste représentation parlementaire, imposeront des choix délicats.

Il faudra considérer cependant, une fois pour toutes, que le père et la fille ont des personnalités différentes, que lui voulait provoquer et qu'elle souhaite conquérir. Que le FN sans lui ne sera pas le même que le FN sous l'emprise enfin totalement libre de sa fille. Que ce ne sera pas seulement la façade qui sera changée mais la substance et qu'avec elle on passera d'un populisme vulgaire à un projet politique, aussi discutable qu'il soit. Contre elle, la bouche en cœur et le cœur à la bouche ne suffiront plus.

On ne peut pas, par ailleurs, avoir à juste titre dénoncé les saillies historiquement partiales et extrémistes du père et continuer à tenir pour rien l'adhésion de la fille au corpus honorable de la vérité sur les monstruosités historiques. Si elle a attendu longtemps pour tirer les conséquences qui convenaient, il n'est pas absurde de concevoir que longtemps dans sa tête et sa sensibilité, la fille a plus pesé que la responsable du FN, l'affection que le réalisme.

Il me semble toutefois que deux écueils de taille vont devoir être surmontés et des choix clairs opérés.

Le fourre -tout idéologique qui mêle, dans un vaste vivier, une vision et un programme de fermeté et d'autorité en matière de sécurité et de justice - c'est sa droite - à une conception économique, financière et européenne atypique, par certains côtés plus «mélenchonienne» que le modèle -c'est sa gauche, voire son extrême gauche - contraindra un jour ou l'autre le FN à déchirer le voile et à sortir de l'ambiguïté. Ce qui est bon pour une conquête, pour une candidate ne le sera évidemment pas si les portes du pouvoir semblent accessibles. Il y aura à arbitrer et à choisir l'ordre prioritaire dans ce désordre et la tonalité dominante dans cet entrelacs qui aujourd'hui attrape tout mais demain fera peur par son incohérence.

De la même manière, même s'il progresse de plus en plus par ce mélange qui fait de lui un parti à la fois inscrit dans l'espace officiel - malgré ses deux députés seulement et à cause de sa forte présence médiatique - et un mouvement encore imprégné d'une forme de dissidence, il se devra de forcer sur les rêves d'officiel ou de se camper sur les aspirations à l'atypique.

Pour l'instant, il gagne sur les deux tableaux. Officiel, il mériterait davantage. Populiste, il attire les réfractaires, les laissés pour compte, les désespoirs civiques. Le bord de la route est empli d'adhérents du FN et les cités exsangues et mortes aussi. Et les victimes des crimes et des délits ne sont pas consolées par François Hollande et Christiane Taubira.

Il est manifeste qu'une fois les soubresauts, polémiques, aigreurs et désaveux dépassés, le FN se renforcera grâce à Marine Le Pen et si en face on n'a pas compris que l'adversaire ayant changé, il convenait aussi de substituer à l'éthique indignée et vaine un affrontement politique et de permettre au pays de respirer autrement que par le seul recours, pour l'avenir, à l'espoir que le FN représenterait. Toutes les autres espérances ayant été saccagées par le réel, la violation des engagements et l'amateurisme. Je rejoins Jérôme Fourquet qui, sur ce plan, a eu l'analyse la plus fine et la plus objective.

J'ai commencé par Robert Ménard et je vais finir par les Femen. Aurait-il été honteux pour le Premier ministre, adversaire du FN, de déclarer le 1er mai, qu'un parti avait le droit de manifester, que des folles n'avaient pas à créer du désordre et qu'on n'avait pas à les chasser de cette manière ?

La plus objective?

Pourquoi l'hostilité politique se traduirait-elle par de l'indifférence démocratique? Pourquoi, pour la cause commune, n'aurait-on pas le droit de se féliciter, pour une certaine conception de la République, de l'éviction du père et de l'autorité de la fille? Faut-il absolument tout haïr tout le temps au point de ne plus rien voir?

J'ai commencé par Robert Ménard et je vais finir par les Femen. Aurait-il été honteux pour le Premier ministre, adversaire du FN, de déclarer le 1er mai, qu'un parti avait le droit de manifester, que des folles n'avaient pas à créer du désordre et qu'on n'avait pas à les chasser de cette manière?

Serait-ce trop demander des politiques que de savoir, parfois, pour être respectés, penser contre eux-mêmes pour la cause républicaine? On ne s'en porterait que mieux.

Voir les commentaires

DOMINIQUE REYNIE CANDIDAT TETE DE LISTE POUR LA GRANDE REGION Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon

Publié le par Stella Vidal

DOMINIQUE REYNIE CANDIDAT TETE DE LISTE POUR LA GRANDE REGION Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon

Dominique Reynié candidat tête de liste pour la grande Région Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon : enfin, un personnage de qualité issu de la société civile ose s'engager ! Qu'est-ce que c'est sain et rafraichissant de sortir des sentiers battus par les éternels politiques carriéristes !
A vous tous, militants et sympathisants de l'UMP/UDI et plus généralement de la Droite et du Centre élargis, réfléchissez bien à cette candidature qui est une chance pour notre nouvelle immense Région. Dominique Reynié a une compétence dont on ne peut douter, une vision pragmatique de la politique appliquée à la vie. Défendons sa candidature auprès de celles et ceux qui nous représentent afin qu'ils puissent faire remonter nos souhaits vers les décideurs. Soyons fermes et déterminés, pour ma part, vous me connaissez, je le suis. Merci par avance à toutes et tous.

Dans un entretien paru ce week-end dans la Dépêche du midi et Midi libre, Dominique Reynié a annoncé son engagement en politique. "C'est ma première candidature, je n'ai jamais exercé de mandat. Je ne suis pas encarté", a rappelé M. Reynié. "Est-ce que je n'ai pas quand même à essayer de passer de l'observation à l'action ? Est-ce que je ne vais pas me reprocher un jour de ne pas avoir donné la main à celles et ceux qui sont à la manoeuvre, à un titre ou à un autre ?", a-t-il indiqué.

Le directeur général de la Fondation pour l'innovation politique, un centre de réflexion proche de l'UMP, estime que le rapprochement entre les régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon "a commencé très mal". "Fusionner pour faire des économies", principal argument avancé selon lui, est "mauvais".

Pour justifier son engagement politique, M. Reynié a indiqué porter "un regard de plus en plus inquiet" sur la France et a souhaité "prendre part à cet effort indispensable avant que ça n'aille trop mal".

L'échelon régional "résiste bien en terme de services publics, d'identité, de proximité et de sensibilité au geste démocratique", a assuré Dominique Reynié qui n'entend pas "faire carrière dans la politique". Il a aussi insisté sur son ancrage régional : "Cette grande région c'est ma région. Ma famille est aveyronnaise". "Je n'ai aucun soutien exprimé. J'ai simplement averti les gens concernés de ma démarche", a-t-il conclu.

M. Reynié devra au préalable obtenir l'aval de l'UMP et sera notamment opposé au maire de Lavaur (Tarn) et ancien député Bernard Carayon. Les noms du député UMP de Lozère, Pierre Morel A L'Huissier, et de Stephan Rossignol, actuel président du groupe UMP au conseil régional de Languedoc-Roussillon, sont également cités dans la presse régionale.

Les candidats seront auditionnés le 25 avril par un comité des sages composé d'une douzaine d'élus non candidats et c'est ensuite un collège de quarante grands élus qui proposera le nom du futur candidat aux commissions d'investiture des trois partis UMP, UDI et Modem.

Voir les commentaires

POURQUOI LE CHOCOLAT A PAQUES ? TRADITION, EXPLICATIONS

Publié le par Stella Vidal

POURQUOI LE CHOCOLAT A PAQUES ? TRADITION, EXPLICATIONS

Tout est parti de l’œuf. La tradition qui veut que l’on s’offre des œufs à cette période de l’année remonte à l’Antiquité. Selon la légende, il y a 5.000 ans, les Perses se donnaient au printemps des œufs de poule, symboles de fécondité et de renouveau, pour se porter bonheur.

En Europe, la coutume trouve ses racines dans la fête de Pâques qui commémore la résurrection de Jésus Christ. Le dimanche de Pâques marque la fin du carême. Cette période de jeune autrefois très respectée, interdisait, entre autres, aux fidèles de manger des œufs. A la fin des 40 jours de privation, les fidèles s’offraient la production des poules accumulée.

De l’œuf au chocolat, il n’y a qu’un pas

Une information qu'Élisabeth de Contenson, auteure du chocolat et son histoire, précise. «On retrouve des traces de cette coutume au XVe siècle, en Alsace. Il s'agit alors d'œufs de poule, que l'on peint et que l'on décore, et qui sont destinés à être mangés. Elle se répand peu à peu et, aux XVIIe et XVIIIe siècles, il devient de bon ton, notamment dans les cours princières, d'offrir des œufs richement ornés, contenant parfois une surprise». Pour la petite anecdote: Louis XV en offrit un énorme à sa maîtresse, Madame du Barry, qui put y découvrir à l'intérieur une statuette de Cupidon. «Cet art culmine à la cour de Russie au XIXe siècle, avec le célèbre Fabergé», rapporte l’écrivaine.

Et le chocolat dans tout ça? «On ignore la date exacte à laquelle l'on a eu l'idée de percer les œufs d'un côté, pour les vider et les remplir de chocolat. Sans doute au XVIIIe siècle, mais c'est au XIXe siècle que l'on commence à voir apparaître les œufs tout en chocolat, notamment, à partir des années 1830, grâce au développement des techniques de travail de la pâte de cacao (dont les progrès sont considérables) et surtout grâce à l'apparition et à la diversification des moules (en cuivre ou en fer étamé), qui permettent d'obtenir des formes en chocolat de plus en plus variées», raconte Elisabeth de Contenson. Les Français respectent cette coutume somme toute récente puisqu’ils ingurgitent 13.400 tonnes de chocolat à Pâques

Suggestions de boissons pour les adultes avec ce type de chocolat : un Blanc Framboises ou un Blanc Fraise Premium de la gamme Winyfruiti à choisir sur le site : www.winyfruiti.com

Voir les commentaires

LE SITE www.winyfruiti.com évolue : toujours nos vins fruités + épicerie fine

Publié le par Stella Vidal

LE SITE www.winyfruiti.com évolue : toujours nos vins fruités + épicerie fine

Nous évoluons, avec nos vins aux fruits dont nos prix ont été serrés au maximum et d'autre part, vous pourrez vous fournir en épicerie fine, avec un large éventail de délicieux produits aveyronnais. J'espère chers amis que vous viendrez nombreux faire vos emplettes pour vous régaler, Pâques approche, ce sera le moment d'en profiter ! Pâtés artisanaux bios, Foies Gras, gâteaux typiquement aveyronnais (aux noix, à la broche), confitures bios, herbes aromatiques, Charcuteries aveyronnaises, Jus de fruits, conserves artisanales diverses, produits médaillés reconnus et appréciés par de nombreux gourmets, herbes aromatiques et bien d'autres choses encore. Nous allons recevoir notre stock, nous mettrons notre offre en ligne et proposerons aussi paniers garnis et cadeaux divers. Ce n'est plus qu'une affaire de jours. A bientôt chers amis lecteurs, une visite s'impose dès que possible sur www.winyfruiti.com

Voir les commentaires

SUPER PROMOS DE PRINTEMPS ET DE PAQUES SUR www.winyfruiti.com PRODUITS FESTIFS ET CONVIVIAUX

Publié le par Stella Vidal

SUPER PROMOS DE PRINTEMPS ET DE PAQUES SUR www.winyfruiti.com PRODUITS FESTIFS ET CONVIVIAUX

SUPER PROMOS DE PRINTEMPS ET DE PAQUES SUR WWW.WINYFRUITI.COM , PRODUITS FESTIFS ET CONVIVIAUX

C’est le printemps, bientôt Pâques. Le temps est plus doux, le soleil brille : envies de moments festifs et conviviaux en famille ou entre amis ?

FACILE ! Il suffit de commander vos apéritifs et vins de dessert sur le site internet www.winyfruiti.com. Goûtez cette gamme de vins naturels aux fruits, élaborés sur une base de vins AOC/IGP, de cépages reconnus, des Chardonnay, Merlots, Cabernet … avec, pour la gamme PREMIUM 50% de fruits macérés pour un degré alcoolique faible 8°, et pour la gamme classique des extraits de fruits (95% naturels) pour un degré alcoolique de 11,5°.

Ces produits sont classifiés haut de gamme, matières premières de grande qualité et procédé de fabrication unique en France, qui en font des produits « plaisir » complètement différents des vins aromatisés qu’on trouve à bas prix dans les divers supermarchés.

Vous aimez les produits authentiques, le naturel, le vrai, la qualité ? C’est Winyfruiti qu’il vous faut !

Pour les Sud-Aveyronnais, vous pouvez passer au local 2 rue Denis Papin à St-Affrique (en allant vers Savignac à la sortie de St-Affrique, tourner à droite juste après la Centrale Laitière de Roquefort)

Voir les commentaires

CHATEAU YQUEM, UN DES VINS LES PLUS CHERS DU MONDE

Publié le par Stella Vidal

CHATEAU YQUEM, UN DES VINS LES PLUS CHERS DU MONDE

Les vins de Château d'Yquem ont la réputation de pouvoir se bonifier indéfiniment. (© Terre-net Média)

Un Bordeaux de 200 ans a été vendu à Londres pour 75.000 livres (85.000 euros), devenant ainsi la bouteille de vin blanc la plus chère au monde, a annoncé un marchand de vin.

Le Château d'Yquem 1811 a été acheté par un collectionneur français, Christian Vanneque, pour son nouveau restaurant à Bali. La bouteille a été vendue au Ritz de Londres par The Antique Wine Company, une entreprise spécialisée dans la vente de vins rares. Stephen Williams, Pdg de l'entreprise, a encensé le « millésime légendaire » qui doit son succès en partie à la météo exceptionnelle de cette année-là. « Le Château d'Yquem est le meilleur vin blanc au monde », a-t-il déclaré.

« Il a la capacité de durer plus longtemps que tous les autres vins blancs »

Contrairement à la plupart des vins blancs qui se détériorent avec le temps, le Château d'Yquem, cultivé près de Sauternes dans le vignoble de Bordeaux, gagne en maturité et peut se bonifier indéfiniment. L'importante quantité de sucres résiduels, combiné à l'acidité naturelle des raisins, joue le rôle de conservateur et empêche le vin de se détériorer, a-t-il expliqué. « Il a la capacité de durer plus longtemps que tous les autres vins blancs », a ajouté M. Williams. Bien que la bouteille n'ait pas encore été ouverte, le vin a probablement une « douceur caramélisée », a-t-il estimé. « Nous imaginons qu'il a une texture crémeuse, enrobant la bouche de sa richesse et laissant un goût sucré », a-t-il ajouté.

Le précédent record pour un vin blanc était détenu par un Château d'Yquem Sauternes de 1787, qui provient du même vignoble que le millésime 1811 et coûte environ 60.000 dollars la bouteille. Le record du vin le plus cher au monde appartient à un Cheval-Blanc 1947, un vin rouge vendu chez Christie's à Genève pour 304.375 dollars en novembre dernier.

Finalement nos vins fruités "Winyfruiti" sont donnés, allez faire un tour sur notre site ! www.winyfruiti.com

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>