Winyfruiti les recettes haut de gamme des vins aux fruits

Publié le par Stella Vidal

Winyfruiti les recettes haut de gamme des vins aux fruits

Savez-vous comment sont élaborés les vins aux fruits pour la plupart d'entre eux ? Avec des vins dits de table (ce qu'il y a de plus ordinaire sur le marché), difficile à boire seul, genre la piquette du grand-père quand il faisait son vin lui-même avec son carré de vigne et encore que le grand-père ne trafiquait pas avec des produits stabilisants ! A ce vin, pour le rendre buvable et le parfumer on y ajoute du sirop de fruits (fraise, framboise, cerise etc...) ou des arômes artificiels très parfumés, mais qui n'ont jamais vu un fruit de près ou de loin. Et on appelle ça Fruits et Vin ou autre expression évocatrice de naturel.

Nous chez « Winyfruiti » nous avons depuis le début de l’aventure, banni de nos pratiques ce genre de chose. Nous achetons des vins AOC ou IGP, que nous goûtons avant pour voir si déjà, seuls, ils conviennent au palais. Ensuite, nous introduisons des extraits naturels de fruits : les fruits sont travaillés en laboratoire pour être réduits au maximum et concentrer leur saveur, un peu comme les extraits de parfum. Nous additionnons ces extraits obtenus aux vins, et nous ‘sucrons’, non pas avec du sucre de canne mais avec du « moût concentré de raisin ». Ceci donne la version dite courante de nos vins. Nous avons aussi une version dite « Premium » qui est fabriquée avec le fruit macéré dans le vin et addition de MCR (moût concentré de raisin). Cette version-là qui est la Rolls de notre production, est bien sûr un peu plus chère car elle nécessite des opérations diverses et du temps pour arriver à la version finale. Mais il y a pour les Premium un engouement certain.

De tout manière, que ce soit la version arômes naturels ou macération, tous nos vins sont d’une finesse exquise, équilibre naturel entre vin et fruits afin qu’on retrouve dans chacun le meilleur de chaque ingrédient.

Pour le goûter, il suffit d’en acheter sur notre site www.winyfruiti.com

Winyfruiti, la finesse d’un vin, la force d’un fruit

Winyfruiti les recettes haut de gamme des vins aux fruits

Voir les commentaires

www.winyfruiti.com, LE SITE DE VINS AUX FRUITS HAUT DE GAMME

Publié le par Stella Vidal

www.winyfruiti.com, LE SITE DE VINS AUX FRUITS HAUT DE GAMME

Depuis quelques jours notre site de vins aux fruits "Winyfruiti" est en ligne.

10 références de vins intensément fruités, pas tous encore disponible mais sur le point de l'être (en cours de fabrication). Nos premières références : Rosé Pamplemousse, Rouge Fraise et Blanc Poire sont sur les rayons, vont suivre dès le début de la semaine Blanc Ananas et Sangria rouge (Winygria)

Les autres références, Sangria blanche (Winygria blanche), Blanc Pêche, Rouge Cerise, Blanc Framboise Premium et Blanc Fraise Premium viendront compléter dès décembre la gamme de vins aux fruits.

Pourquoi choisir nos vins aux fruits plutôt que d'autres qui abondent dans les supermarchés et autres points de vente à des prix défiant toutes concurrences ? La réponse est celle-ci : nous avons privilégié la qualité, nous avons délibérément voulu nous positionner sur un créneau haut de gamme garant d'une qualité de vin (nous ne travaillons qu'avec des AOC (appellation d'origine contrôlée) et des IGP (indication géographique protégée). Nos produits sont naturels et nos vins ne sont pas élaborés par simple adjonction de sirops aux fruits comme c'est le cas pour la majorité des vins du marché.

Nous avons mis du temps à essayer des recettes, aidés en cela par nos eonologues, car nous voulions les meilleurs résultats et les meilleures qualités dégustatives. Evidemment le coût d'une bouteille est plus cher qu'un vin bas de gamme, mais c'est comme comparer un poulet de grain élevé en plein air et un poulet de batterie qui n'a jamais vu le jour élevé avec des substances destinés à le rendre vendable au bout de quelques semaines !

Nous sommes certains que toutes celles et ceux qui recherchent l'authentique, le naturel, la qualité, viendront vers nos vins, surtout après les avoir goûtés !

WINYFRUITI, LA FINESSE D'UN VIN, LA FORCE D'UN FRUIT

Voir les commentaires

Dominique Reynié, aveyronnais, ou la vision pragmatique de notre France à la dérive

Publié le par Stella Vidal

Dominique Reynié, aveyronnais, ou la vision pragmatique de notre France à la dérive

Dominique Reynié est aveyronnais et professeur de sciences politiques à Sciences Po. Ses travaux portent sur les transformations du pouvoir politique, l'opinion publique et ses manifestations, les mouvements électoraux, en France et en Europe. Depuis octobre 20082, il est directeur général de la Fondation pour l'innovation politique. Il est notamment l'auteur de Populisme: la pente fatale (Plon 2011) , Les nouveaux populismles (Fayard 2013),. Son dernier livre, Révolution française parait le 16 octobre 2014 chez Plon.

Dominique Reynie @DominiqueReynie sur Twitter

Nous assistons à la ruine de notre système politique comme s'il ne s'agissait que d'un fait divers, mais demain ne sera pas un autre jour.

7:01 PM - 8 Nov 2014

Dominique Reynié (dans un entretien au Figaro): Ce qui retient toute mon attention, au point que je dois résister à une sorte de fascination, est le débordement complet des politiques nationales par les puissances que l'Histoire est en train de libérer, ce qui fait craindre le pire mais ne doit pas nous décourager d'espérer le meilleur. La terre tremble, pour reprendre le titre du film de Visconti: le réchauffement climatique prend de la vitesse, l'islamisme chasse le christianisme de son Orient natal - excusez du peu! -, les dettes - publiques et privées - sont devenues océaniques, la transition démographique recompose l'ordre politique planétaire, l'idée démocratique paraît épuisée par l'impuissance gouvernementale, quand les pays émergents, beaucoup plus autoritaires, ont le vent économique en poupe… la liste est longue des enjeux qui se présentent à nous, quand un seul est capable de bouleverser nos vies.

En France comme ailleurs les gouvernants perdent pied. En témoigne le contraste spectaculaire entre la vénération d'un passé morbide dans un usage démesuré de la commémoration et l'incapacité à regarder devant, à penser le futur et, bien sûr, à le bâtir.

Au cœur de ce grand tourbillon, je ne vois aucun dessein proposé aux Français, aucun horizon tracé, aucun rêve de conquête ni de grandeur.

François Hollande est au plus bas dans les sondages, l'opposition apparaît déchirée et n'a pour l'heure aucun leader incontestable. Les grands partis traditionnels sont-ils selon vous en mesure de redresser le pays? Leur logiciel politique est-il toujours adapté aux enjeux actuels?

C'est précisément pour répondre à cette question qu'il faut d'abord prendre la mesure de la situation historique dans laquelle nous nous trouvons. Notre ordre politique national est le résultat d'un état des choses qui n'est plus et chaque jour qui passe le montre avec plus de clarté que la veille. C'est l'esprit de l'innovation qui devrait animer nos débats et déterminer nos choix. La France existe quand elle est au rythme du monde. (extrait d'un interview réalisé par LeFigaro.

Voir les commentaires

RECETTE D'UN GATEAU A DAMIER CHOCOLAT VANILLE arrosé d'un vin Blanc Poire Winyfruiti

Publié le par Stella Vidal

RECETTE D'UN GATEAU A DAMIER CHOCOLAT VANILLE arrosé d'un vin Blanc Poire Winyfruiti

Confectionner 2 gâteaux « quatre-quarts » au beurre, dont l’un à la vanille, l’autre avec 3 cuillerées à soupe bombées de chocolat en poudre Van Houten.

Laisser refroidir les gâteaux. Ensuite, enlever délicatement la partie bombée sur le dessus des gâteaux à l’aide d’un couteau à large lame lisse. Découper les 2 gâteaux en cubes réguliers ou bien en tranches épaisses. Faire fondre 200 grs de chocolat blanc avec 80 grs de beurre dans un petit saladier et 200 grs de chocolat noir avec 80 grs de beurre dans un autre.

Y tremper tour à tour les cubes de quatre-quart vanille dans le chocolat blanc et les cubes de quatre-quart chocolat dans le chocolat noir. Disposer soit dans un plat rectangulaire (plus facile) soit dans un cercle métallique pour pâtisserie, les cubes vanille chocolat en alternant pour former un damier en 2 couches. Les pâtes au chocolat blanc et noir permettront l’agglomération des cubes.

Une fois terminé le montage, recouvrir d’une ganache au chocolat parfumée avec soit 1 cuillerée à café bombée de café soluble, soit avec 2 cls de Baileys, soit avec 2 cls de rhum : faire chauffer doucement 20 cls de crème fraîche dans laquelle on a incorporé 150 grs de chocolat et le parfum de son choix, amener lentement à ébullition tout en ne cessant de remuer en tournant pour obtenir une crème lisse. Laisser tiédir à presque froid pour que l’appareil se fige, puis étaler avec une lame sur le gâteau.

Voilà c’est fait, un peu riche certes, mais tellement bon et joli !

Entre adultes, arrosez ce gâteau avec un vin blanc poire de la gamme Winyfruiti (www.winyfruiti.com), ce vin accompagnera délicieusement ce gâteau, poire et chocolat ayant toujours fait bon ménage ! Pour les enfants, formez-les au goût avec un jus de fruit de poire.

Voir les commentaires

LES VINS "PREMIUM" FRAMBOISE et FRAISE de WINYFRUITI

Publié le par Stella Vidal

intensément fruités les vins de Winyfruiti ont

               La finesse d'un vin, la force d'un fruit

 

Blanc Framboise Premium        

La délicatesse de la framboise, fruit rouge gorgé de soleil, associé à un vin blanc couleur vieil or aux légers reflets roses, confère à ce vin fruité une élégance et un raffinement inégalables.

Composition : Boisson aromatisée à base de vin obtenue par macération de fruits.

 

Blanc Fraises Premium

Le parfum corsé des fraises mara des bois évoque les clairières et chemins où poussent les fraisiers sauvages. Allié à un vin rouge tout en rondeur, fruité, aux tanins soyeux, on obtient ce vin de caractère le Winyfruiti fraises mara des bois.

Composition : Boisson aromatisée à base de vin obtenue par macération de fruits.

LES VINS "PREMIUM" FRAMBOISE et FRAISE de WINYFRUITILES VINS "PREMIUM" FRAMBOISE et FRAISE de WINYFRUITI

Voir les commentaires

WINYFRUITI, Notre site Internet de ventes de vins aux fruits est opérationnel

Publié le par Stella Vidal

WINYFRUITI, Notre site Internet de ventes de vins aux fruits est opérationnel

L'histoire de Winyfruiti

Une passion familiale

Nous sommes une société familiale basée à Saint-Affrique dans le Sud-Aveyron, à une vingtaine de kilomètres du Viaduc de Millau, Région Midi-Pyrénées, nous nous situons à mi-chemin entre Toulouse et Montpellier. L’idée de créer cette Entreprise de fabrication de vins aux fruits est née d’une tradition familiale rurale, combinée à la passion pour ces produits conviviaux et très agréables qui étaient fait maison. Nous avions l’habitude de les consommer lors d’apéritifs, d’anniversaires ou autres évènements festifs en famille et avec des amis. Chacun appréciait et le faisait savoir.
Un jour, nous avons fait cette déduction : puisque nous éprouvions un plaisir évident à consommer nos produits faits maison (avec modération bien sûr), pourquoi ne pas les commercialiser ? C’était au cours d’un de ces barbecues d’été où nous nous retrouvons nombreux en famille, et, l’idée a peu à peu fait son chemin. Ce ne fut pas un long fleuve tranquille, mais, petit à petit, nous avons cerné les méandres de la règlementation sur les produits alcooliques et les vins en particuliers, nous nous sommes adaptés.

L’équipe

L’entreprise SAS WINÔFRUIT qui fabrique toute la gamme des vins de marque déposée Winyfruiti est une entreprise familiale qui réunit au départ 3 personnes avec une passion commune pour ces vins aromatisés, avec une motivation sans faille pour satisfaire une clientèle exigeante.

Aller visiter notre site : www.winyfruiti.com

WINYFRUITI, Notre site Internet de ventes de vins aux fruits est opérationnel

Voir les commentaires

WINYFRUITI, LES VINS VINS AROMATISES DONT VOUS NE POURREZ PLUS VOUS PASSER !

Publié le par Stella Vidal

WINYFRUITI, LES VINS VINS AROMATISES DONT VOUS NE POURREZ PLUS VOUS PASSER !

Grande nouvelle en exclusivité pour vous mes amis visiteurs ! Bonsoir, depuis plus d’1 an, vous le savez, je n’ai pas eu beaucoup de vie sociale en dehors des réseaux tel FB et Twitter. Ne sortant pas beaucoup de chez moi suite à la maladie, douloureuse, et aux traitements qu’elle nécessite, J’avais, et j’ai toujours une obligation de repos. Alors voyez-vous, moi, l’hyperactive, il fallait bien que je m’occupe. Je vous raconte cette histoire, vraie bien sûr, qui n’aurait peut-être jamais eu lieu si cette maladie ne m’avait pas clouée chez moi. Qu’ai-je fait tout ce temps ?
Ben voilà, je vous l’explique, j’ai travaillé à créer une Entreprise (à 66 balais, faut être un peu dingue, ça tombe bien je le suis !). Vous savez que j’aime la cuisine créative, la pâtisserie, j’invente une multitude de recettes, et ma cuisine est aussi un « laboratoire » où depuis longtemps, je fabrique des vins aux fruits : j’ai commencé par le traditionnel vin de noix aveyronnais que j’ai amélioré avec de la vanille bourbon, du vin de cassis, d’orange et puis, pour faire plaisir à mes enfants, chaque année, je faisais du vin aux fraises mara des bois, aux framboises etc… et tout le monde chez moi adorait.
Un jour il y a 2 ans environ, mon fils aîné, entrepreneur dans l’âme et déjà patron de 2 entreprises, me dit : maman on devrait commercialiser tes vins. Je trouvais l’idée un peu loufoque sur le coup. Puis, elle a fait son chemin, et je l’ai creusée pour aboutir à la concrétisation de ce projet difficile mais ô combien intéressant. Avec les conseils avisés d’un cabinet conseil en œnologie, j’ai revu mes recettes pour les mettre aux normes drastiques des produits alcooliques tout en veillant à ce que le goût ne soit pas modifié.
Pour faire court (ce qui est difficile), j’ai cherché un local pour fabriquer, assez grand pour y accueillir les cuves et tout le matériel, machines à embouteiller, à étiqueter etc … ainsi qu’un dépôt pour le stock que j'ai trouvé dans une zone artisanale, grâce à un pote qui le laissait après avoir fait construire un autre local. Presque 800m²,que nous avons rénové et adapté à notre activité. Nous avons demandé à une entreprise de communication de concevoir un site internet car notre but principal c’est l’e-commerce et les professionnels de la restauration, les cavistes.
Dans quelques jours, nous allons commencer la fabrication. Pas moi bien sûr, je ne recommence pas une carrière, mais je serai là, dans mon bureau « aquarium » duquel je peux tout surveiller, salle de fabrication et dépôt, et au début, effectuer le travail administratif, les commandes, bref tout ce qui concerne la gestion... Mon petit-fils Kévin 24 ans va s’occuper de la fabrication et d’ailleurs en est responsable. Mon fils aîné dégagera 30 à 50% de son temps pour « Winyfruiti » (notre marque déposée) déjà armé d’un réseau relationnel et commercial important. Le site sera mis en ligne je pense d’ici 15 jours, il n’y a pour l’instant qu’une page d’accueil, et la page FB pro existe depuis cet après-midi, vous pouvez y faire un tour, bien qu’il n’y ait pas grand-chose encore, et surtout, vous pouvez « liker » sans modération !!!
Ce seront des vins naturels, hauts de gamme, pas du tout ce qu’on trouve habituellement en supermarché à 3€ la bouteille, mais bien sûr, à consommer avec modération.
Je vous tiendrai au courant au fur et à mesure de l’évolution. Merci de m’avoir lue, merci d’avance si vous aimez ma page « Winyfruiti », une aventure commence, le bébé est né, j’espère le voir grandir et marcher ! Je vous embrasse toutes et tous ! notre page FB PRO : Merci de cliquer sur j'aime et de le faire savoir autour de vous, merci ! https://www.facebook.com/winyfruiti.vin.intensement.fruite…

Voir les commentaires

MERCI POUR CE MOMENT : MON AVIS SUR LE LIVRE QUE JE VIENS DE TERMINER

Publié le par Stella Vidal

MERCI POUR CE MOMENT : MON AVIS SUR LE LIVRE QUE JE VIENS DE TERMINER

J’ai acheté le livre de Valérie Trierweiler sur Amazon, par principe, face à la démarche ridicule des libraires qui ont souhaité ne pas le vendre en conseillant à leurs clients de lire quelques classiques !

Donc, bien que n’étant pas une spécialiste de la critique littéraire, je vais vous donner mon opinion, mon ressenti, objectifs à la lecture de «Merci pour ce moment ».

Ceux qui me connaissent bien savent que je ne suis pas une fan de Valérie Trierweiler, mais la 1ère raison qui a motivé cette lecture que j’espérais instructive (je n’ai pas été déçue), était sa réponse à la goujaterie dont elle a été la victime de la part d’un Président de la République (dire Président en parlant du Présiflan m’étouffe presque !).

J’ai aimé la façon dont a été construit le récit. Narration de l’instant présent, flash-backs, explications très claires. Ce livre est écrit en bon français, il raconte avec des mots simples une histoire banale mais extraordinaire du fait de ses protagonistes qui sont des personnages publics dont l’un en exercice de la plus haute fonction de l’Etat.

Ensuite, j’ai tout fait pour rester détachée, impartiale, donc crédible, car il est évident que je n’ai jamais aimé cette femme et encore moins cet homme qui me dégoûte. Il fallait que je lise de façon détachée pour avoir un avis éclairé.

Trierweiler nous fait entrer dans sa vie d’avant, sa vie pendant, sa vie d’après Hollande. Elle raconte la façon dont il a louvoyé avant d’admettre sa liaison avec Gayet, le mépris et la froideur avec lesquels il s’adresse à elle, Valérie, qui partage sa vie depuis + de 8ans, sans aucune considération, aucun affect. Il devient sidérant d’indifférence.

Au fil des pages, elle explique l’amour fou qu’elle a éprouvé pour cet homme qu’elle qualifie d’extrêmement intelligent et beau parleur, à cause de qui elle a quitté son mari, et au début, quelque temps ses enfants.

Un homme très seul parce qu’au plus bas dans les sondages et mal aimé, qui aurait souffert pendant des années de la rivalité permanente avec son ex-compagne Royal, et qui, méthodiquement, a attendu sa revanche sans aucun état d’âme. Elle dit maintenant se rendre compte de la souffrance de Royal alors qu’elle l’avait complètement exclue et n’y pensait jamais.

On se rend compte aussi que ce type qui nous sert de Président est un calculateur : il ne fait jamais rien sans évaluer ce qu’il peut en retirer. Il parle, il ment et trouve cela normal, la fin justifiant les moyens. Des exemples sont cités, et alors on comprend mieux comment il a pu berner son monde.

Depuis qu’il a gagné les primaires jusqu’à son élection et ensuite son exercice du pouvoir, il est devenu pire que tout, même son staff ne peut lui faire confiance et risque des engueulades mémorables. Il faut qu’il trouve un ou une responsable de sa descente aux enfers dans les sondages car bien sûr, ce n’est pas lui le responsable ! Donc, sa compagne a souvent été malmenée à cause de la rancœur qu’il éprouvait au fur et à mesure que les Français s’éloignaient de lui, et cela de plus en plus au fil du temps.

La Presse a cité les bonnes feuilles que pour ma part, je n’ai pas trouvé essentielles même si certains mots ou certaines phrases bien réelles sont mis en exergue (exemple : les sans-dents et 2 ou 3 autres citations)

Ce que je retiens de cette lecture, c’est un récit qui est globalement tout en retenue, en mots choisis, pour rester dans la vérité. Valérie Trierweiler dit : " Tout ce que j’écris dans ce livre est vrai. Journaliste, je me sentais à l’Elysée parfois comme en reportage. Et j’ai trop souffert du mensonge pour en commettre à mon tour." On peut mesurer la force de son histoire d’amour même si parfois on a du mal à la comprendre (c’est mon cas), on rentre aussi dans les coulisses du pouvoir et c’est pas jojo (pour employer une expression du Flan au sujet de la famille de Trierweiler trop modeste à son goût). On hallucine quand elle raconte le mariage prévu à Tulle puis annulé. On hallucine aussi quand elle raconte les SMS qu’il lui envoie (jusqu’à la parution de ce livre, elle a tout gardé) lui proposant mariage, lui déclamant déclarations d’amour fou et demandes de reprendre la vie commune alors qu’il n’a pas cessé sa relation avec la Gayet.

En fait, elle nous laisse juges de ce récit, libres d’en penser ce qu’on veut, c’est sa réponse à l’humiliation subie face au monde entier, mais c’est aussi, on le sent tout long du livre, le poids d’une énorme déception, non feinte qui a bouleversé la vie de cette femme à jamais. On sent que rien ne sera plus jamais pareil. Elle le dit elle-même : » merci pour ce moment, merci pour cet amour fou dans lequel tu m’as précipitée. Tu m’as beaucoup appris sur toi, sur les autres et sur moi-même. Je peux désormais être, aller et agir, sans craindre le regard d’autrui, sans quémander le tien. J’ai envie de vivre, d’écrire d’autres pages de cet étrange livre, de ce singulier voyage qu’est une vie de femme. Ce sera sans toi. Je n’ai jamais été épousée ni protégée, puis-je simplement avoir été aimée autant que j’ai aimé. »

De façon générale, en temps que femme, j’ai aimé ce livre, ce qui ne veut pas dire que j’en aime les personnages, mais juste la forme et quelquefois le fond.

Voir les commentaires

LES LIMITES DE MARINE LE PEN, LES PIEGES DE LA COUR DES GRANDS

Publié le par Stella Vidal

LES LIMITES DE MARINE LE PEN, LES PIEGES DE LA COUR DES GRANDS

Les sondages ont ceci d'intéressant qu'ils incarnent des miroirs qui ne réfléchissent pas. Fulgurante priorité de l'instant. Ici et maintenant, selon la plus récente livraison de l'Ifop, Marine Le Pen battrait François Hollande au second tour des présidentielles si celles-ci avaient lieu dimanche prochain. Version policée, scientifique et aussi instructive que l'immortel adage: si ma tante en avait, on l'appellerait mon oncle.

Cela permet au président que le monde nous envie, de déclarer pour la énième fois qu'il est ici par la volonté du peuple et qu'il n'en sortira même pas par la force des baïonnettes depuis que celles-ci figurent parmi les victimes de l'ablation partielle - et partiale - du budget de la Défense.

Reste que la répétition de sondages allant dans le même sens, fait information. Actuellement, Marine Le Pen serait en tête, dans tous les cas de figure du premier tour. Qu'elle batte Hollande au second ne serait même plus une surprise. Dimanche prochain, si Nabila ou Ribéry se présentaient, leurs chances respectives ne seraient pas minces !!! si si, croyez-moi !

Ne pas oublier cependant que dans le même sondage, il apparaît que Marine Le Pen serait battue nettement, au second tour, par n'importe lequel des favoris de l'UMP. En effet, la présidente du Front national a très largement réussi son opération de dédiabolisation, attirant à elle les classes populaires que la gauche divine a abandonné depuis des décennies, toutes ces classes en voie de sous-développement que think tanks et associations rêvent de remplacer par les bobos et les immigrés de la deuxième ou de la troisième génération. Madame Le Pen semble, par ailleurs, s'être débarrassée de la plupart des néo-nazillons encombrants qui peuplaient la voiture-balai.

Sur les questions sociétales et identitaires, MLP a réussi à transformer les faiblesses et les outrances de son père en pôles d'attraction pour des millions de Français qui ne savent plus où ils habitent. Mais en même temps - second et essentiel écueil - ses positions économiques rencontrent le scepticisme de la majorité d'une population qui ne voit pas dans le retour du franc et l'implosion de l'Europe, les clés du salut et qui n'ont pas forcément tort. Une France qui ferait cavalier seul dans un monde où les plaques tectoniques se déplacent désormais à toute vitesse, deviendrait vite encore moins indépendante qu'elle ne l'est actuellement. Cette propension effrénée - que le FN partage avec la gauche de la gauche - d'attendre tout de l'État, effraye encore une bonne partie de ses électeurs potentiels ; à l'heure des indispensables grands ensembles, il ne s'agit pas d'avoir plus ou moins d'État, mais mieux d'État.

L'indépendance commence avec l'autonomie financière et le désendettement. À cette aune, le flou reste, au Front national, de rigueur. Reconnaissons-le cependant: entre une droite frappée de sidération régressive qui, espérons-le, va finir par se reprendre, et une gauche en implosion accélérée, la petite musique de Marine Le Pen séduit le ras-le-bol des victimes du « descenseur » social. Encore lui faut-il éviter le piège de la démagogie politicienne, notamment dans le domaine économique, ce qui est loin d'être joué.

(D’après André Bercoff)

Voir les commentaires

LE LIVRE DE TRIERWEILER DEJA EN COURS DE REIMPRESSION après un tirage de 200000. Du jamais vu !

Publié le par Stella Vidal

LE LIVRE DE TRIERWEILER DEJA EN COURS DE REIMPRESSION après un tirage de 200000. Du jamais vu !

Du jamais vu pour une personne qui n'est pas écrivain, et du rarement vu pour un écrivain même notoire ! Comme quoi j'avais raison de dire que les secrets d'alcôve et la vie du Flan avec son Rotweiler intéressent tout le monde même ceux qui les détestent, ne serait-ce que pour pouvoir critiquer sur de vraies bases. Après avoir hésité, je l'ai commandé sur Amazon et je le lirai de façon objective et en ferait une critique tout aussi objective.

Le livre de Valérie Trierweiler déjà en cours de réimpression

Tiré à 200.000 exemplaires, Merci pour ce moment est en rupture de stock. La Fnac, qui en a écoulé 27.000, attend le retirage prévu mardi selon l'éditeur. Un jour et demi seulement après sa sortie, Merci pour ce moment est en rupture de stock dans la plupart des points de vente, a indiqué à l'AFP le président du Syndicat de la librairie française (SLF).

La Fnac a annoncé au Figaro Littéraire que 27 000 exemplaires ont été écoulés depuis la mise en vente hier matin. Jeudi à la mi-journée, Merci pour le moment avait battu le record de démarrage des ventes depuis cinq ans. 15 000 livres avait été vendus dans la matinée. A présent, sur le site internet de la Fnac, la livraison du livre est prévue le 10 septembre et sur Amazon France, il est annoncé «en stock» le 13 septembre. Désormais, la Fnac propose une version numérique du livre, un e-book au prix de 15€.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog