Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Stella Vidal : mes coups de gueule et coups de coeur

Stella Vidal : mes coups de gueule et coups de coeur

Coups de gueule et coups de coeur sur des sujets variés, politique (j'adore!), actualité, automobile, billets d'humour, gastronomie, santé, enfants, protection animale, sport y tutti cuanti : no limit ! je vous attends.

COPE : MA LIGNE POLITIQUE EST CLAIRE, ITV à lire demain sur le JDD, extraits

 

Jean-François Copé 

Jean-François Copé promet de faire mentir les sondages. (Reuters)

 

Vous promettez une "grosse surprise" dimanche 18 novembre. Qu’est-ce qui vous permet de dire que vous allez battre François Fillon?
Je vois grandir chaque jour l’adhésion des militants, les seuls juges de cette élection, à la vision que je leur propose pour l’UMP : un appel à la résistance face à François Hollande, une droite décomplexée qui refuse toute alliance avec le Front national mais qui dit les choses et fait des propositions courageuses. Je crois porter l’espoir d’une génération nouvelle à droite qui veut bâtir une France décomplexée, une France qui tourne le dos au « déclinisme » et renoue avec l’espérance et l’esprit de conquête, une France qui a la volonté de libérer son potentiel considérable, aujourd’hui bridé. Les observateurs, qui ont prédit ma défaite à la vue des sondages, auraient gagné à venir assister à l’un des quelque cent meetings que j’ai tenus depuis le 26 août.


Certains, à l’UMP, disent que si vous gagnez, c’est le centre de gravité de l’UMP qui va se déplacer vers la droite, ce qui ouvrirait la voie à des départs.
Ils ne se rendent pas compte de ce qu’est la France aujourd’hui. Je la sillonne de fond en comble depuis des années. Les Français sont préoccupés par deux choses : la perte de compétitivité et l’affaiblissement de la République face au communautarisme. Pour moi, ce sont deux combats prioritaires et je les aborde sans tabou. C’est pour cela que la campagne a tourné autour de mes seules propositions. On doit pouvoir en débattre sereinement, sans nervosité.


À propos de nervosité, il y a des craintes d’irrégularités pour le scrutin de dimanche prochain.
Oui et j’ai dit, à plusieurs reprises, à mes amis d’être très rigoureux dans le respect des règles électorales. J’ai d’ailleurs évoqué le sujet avec mes amis niçois. La confiance n’exclut pas le contrôle.


Retrouvez l'intégralité de l'interview de Jean-François Copé dimanche, dans le JDD...

Bruno Jeudy et Vivien Vergnaud - Le Journal du Dimanche

 

 

Partager cet article

Repost 0