Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Stella Vidal : mes coups de gueule et coups de coeur

Stella Vidal : mes coups de gueule et coups de coeur

Coups de gueule et coups de coeur sur des sujets variés, politique (j'adore!), actualité, automobile, billets d'humour, gastronomie, santé, enfants, protection animale, sport y tutti cuanti : no limit ! je vous attends.

DSK AU FMI ENCORE ? JUSTE IMPOSSIBLE !

DSK peut-il rester le patron du FMI ?

ARCHIVES. Après son incarcération à la prison de Rikers Island, Dominique Strauss-Kahn peut-il rester directeur général du FMI ? 

Après son incarcération à la prison de Rikers Island, Dominique Strauss-Kahn peut-il rester directeur général du FMI ?  | (AFP/MANDEL NGAN.) 

L'étau politique, autant que judiciaire, se resserre autour de Dominique Strauss-Kahn, accusé de crime sexuel et placé en détention provisoire à New York. Des voix commencent, en France comme à l'étranger, à s'élever pour demander son départ du poste de directeur général du FMI.

SUR LE MÊME SUJET

 
«Il n'est évidemment pas en mesure de diriger le FMI», a ainsi déclaré Timothy Geithner, le puissant secrétaire américain au Trésor, lors d'une conférence mardi soir. Il juge qu'il est en conséquence important que le FMI établisse un plan qui permette au Fonds de se doter d'une direction permanente.

Mais le Japon, deuxième pourvoyeur de fonds du FMI après les Etats-Unis, a réagi ce mercredi : «Sur ce point, je crois qu'il est prématuré de même envisager (la question du remplacement de Dominique Strauss-Khan à la tête du FMI)», a déclaré aux journalistes le porte-parole du gouvernement, Yukio Edano, lorsqu'on lui a demandé si un éventuel successeur devait venir d'Europe à nouveau, d'Asie ou d'une autre partie le monde.

Lagarde pour remplacer DSK ? 

Au niveau français, la question a également été soulevée. Interrogé par des journalistes sur l'avenir de DSK à la tête de l'institution, Jean-François Copé, patron de l'UMP, est allé droit au but : «Je ne vois pas comment il peut exercer ses fonctions de directeur général du FMI. Donc par définition, cette question devra être réglée dans les jours qui viennent».

Des élus de droite se sont inquiétés à plusieurs reprises de l'éventuelle préjudice qu'aurait à subir l'image de la France à la suite de l'affaire DSK. Certains iraient jusqu'à envisager une candidature de , l'actuelle ministre des Finances alors qu'en coulisses, les gouvernements s'agitent déjà pour tenter de faire avancer leurs candidats.
Selon les confidences d'un diplomate européen, proche des discussions, Christine Lagarde est «certainement une candidate crédible». Interrogée lundi soir à Bruxelles, la principale intéressée n'a pas voulu faire de commentaires, jugeant le débat prématuré. Mais un membre de son entourage le confesse : la ministre ne cachait pas, encore récemment, son intérêt pour ces fonctions.

Le FMI ne s'exprime pas

Selon une autre source proche du dossier, l'hypothèse d'une candidature Lagarde pour la direction du FMI a d'ailleurs été testée il y a peu à Washington, quand le scénario d'une entrée en campagne de Dominique Strauss-Kahn pour l'élection présidentielle française de 2012, et donc son départ du FMI d'ici à juillet, semblait de plus en plus probable.

La Française bénéficierait même du soutien de Berlin. Seule ombre au tableau : sur les 11 Européens qui ont dirigé le FMI depuis 1946, quatre étaient des Français, ce qui pourrait s'avérer un handicap pour Christine Lagarde. Surtout, elle n'est pas elle-même à l'abri de démêlés judiciaires : un procureur français l'a récemment menacée d'une enquête dans un dossier lié à l'ex-homme d'affaires Bernard Tapie. Des pays émergents pourraient également faire pression pour prendre à leur tour la direction du Fonds. D'après des diplomates, l'ancien ministre turc des Finances Kemal Dervis pourrait alors être un candidat de compromis.

Le FMI, lui, se refuse à tout commentaire : «Nous sommes conscients du fait qu'il y a beaucoup de spéculations autour du statut du directeur général. Nous n'avons pas de commentaires sur ces spéculations», a affirmé mardi soir un porte-parole du FMI, William Murray, selon qui le Fonds n'a pas «eu de contact» avec DSK depuis son arrestation.


Vidéo. Pour Jean-François Copé, la succession de DSK au FMI devra être «réglée» rapidement


Lire la vidéoLire la vidéo



Partager cet article

Repost 0