Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Stella Vidal : mes coups de gueule et coups de coeur

Stella Vidal : mes coups de gueule et coups de coeur

Coups de gueule et coups de coeur sur des sujets variés, politique (j'adore!), actualité, automobile, billets d'humour, gastronomie, santé, enfants, protection animale, sport y tutti cuanti : no limit ! je vous attends.

ADRIEN TAMBAY très remarqué au TROPHEE ANDROS A SUPERBESSE

 
 
le 30-01-2011

 
 

 

tambaypatrickadrien.jpg

photo d'archive : Adrien Tambay et son illustre père Patrick

 

Après avoir goûté aux joies du Trophée Andros Electrique à Isola 2000, Adrien Tambay a renoué avec la conduite sur glace ce week-end à Super Besse, mais en Trophée Andros cette fois-ci. Le pilote Gravity Sport Management a pris le volant d’une BMW Série 1 Saintéloc Racing qu’il partageait avec Ari Vatanen. Et Adrien Tambay apprend vite, puisqu’il s’est permis de terminer premier du classement Promotion pour sa première apparition dans la discipline.


La catégorie réservée aux pilotes féminins a pour sa part de nouveau vu triompher Bérénice Demoustier, qui défend les couleurs du Groupement des Concessionnaires Toyota.

Mais la surprise de ce week-end de Lans-en-Vercors se nomme Serge Lubrano, 6e du classement général du jour et premier du classement Indépendant. A bord de sa Fiat Stilo Racing Dev Philamy, Serge Lubrano a terminé 6e de la première manche qualificative, 5e de la seconde, avant de couper la ligne d’arrivée de la 2e Finale Elite Sup I en 4e position, non sans avoir réussi à contenir les assauts incessants d’un certain Jacques Villeneuve. Même lui n’en croyait pas ses yeux.

« C’est un rêve, a expliqué Serge Lubrano en descendant du podium. Si on m’avait dit qu’un jour j’obtiendrais de tels résultats sur le Trophée Andros, je n’y aurais jamais cru. Quand on s’élance au départ d’une finale au beau milieu d’un peloton constitué de pilotes tous plus huppés les uns que les autres, ça fait un peu peur. Mais j’ai réussi à suivre le rythme. Après j’ai dû résister aux attaques de Jacques Villeneuve, qui se montre souvent un peu agressif. Je ne suis pas peu fière d’avoir réussi à le maintenir derrière moi. »





Partager cet article

Repost 0