Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Stella Vidal : mes coups de gueule et coups de coeur

Stella Vidal : mes coups de gueule et coups de coeur

Coups de gueule et coups de coeur sur des sujets variés, politique (j'adore!), actualité, automobile, billets d'humour, gastronomie, santé, enfants, protection animale, sport y tutti cuanti : no limit ! je vous attends.

SUD AVEYRON : L'EOLIEN EST EN TRAIN DE TOUT BOUSILLER

A.-M. Citton : "L’éolien est en train de tout bousiller"

 

Anne-Marie Citton : "Seule la pression populaire peut stopper le massacre."
Anne-Marie Citton : "Seule la pression populaire peut stopper le massacre." (J.-M. C.)

Présidente d'une association environnementale, à Belmont-sur-Rance, Anne-Marie Citton dénonce le projet du conseil régional visant à installer 800 éoliennes en Midi-Pyrénées.

A la retraite, sur les hauteurs du pays Belmontais, Anne-Marie Citton est une militante convaincue : pour elle, l’essor des éoliennes industrielles en Sud-Aveyron est une "vaste arnaque" qui agresse les paysages et dégrade la vie locale. En outre, il n’aurait aucun intérêt pour notre "bouquet énergétique". Portée par son enthousiasme et ses réflexions, la présidente de l’association Patrimoine environnement territoire (PET) du pays Belmontais s’en explique, sans langue de bois.


Vendredi, une grande manifestation des “Anti-Éoliens” est prévue à Toulouse (*). Une quarantaine d’associations seront présentes, dont celle que vous présidez. Quel message souhaitez-vous transmettre aux populations ?

Tout d’abord, j’aimerais dire que je suis très sensible à l’air, aux paysages et aux gens du Sud-Aveyron. La manifestation prévue vendredi, à Toulouse, par la Fédération environnement durable (Fed), c’est l’occasion pour nous de dénoncer haut et fort le saccage programmé par la Région.

Dans son “Schéma régional climat air énergie” (SRCAE,lire ci-contre), celle-ci prévoit quand même d’implanter 800 éoliennes d’ici 2020, dont une grande partie dans nos parcs naturels. L’Aveyron, qui accueille déjà 60 % de la puissance éolienne installée en Midi-Pyrénées (de 322 MW, NDLR), ainsi que le Tarn seront les départements les plus concernés par ce schéma. La construction d’un transformateur prévu pour évacuer l’électricité produite par les parcs éoliens à Saint-Victor-et-Melvieu montre bien que les projets en Sud-Aveyron et sur les Monts de Lacaune vont aller crescendo.

Nous sommes donc condamnés à réagir vite et ne plus attendre la bouche ouverte. Notre souhait, c’est que cette manifestation soit noire de monde. Seule la pression populaire peut stopper ce massacre...


On vous sent très remontée sur le sujet...


Je nourris ma réflexion sur l’éolien depuis plusieurs années, je veux dire par là que je n’ai rien d’une farfelue. Quand je vois l’ampleur des mensonges, la manière dont les promoteurs font leurs coups en douce, avec la complicité de certains élus et sans concerter les habitants, comment voulez-vous ne pas être émue ?

L’éolien est en train de tout bousiller, la faune sauvage comme la vie des gens. Sur le Lévezou, les habitants souffrent et personne ne s’en inquiète. Est-ce que vous accepteriez, vous, de vivre avec vos enfants à moins de 500 mètres d’une éolienne qui tourne dans un bruit de train alors que tout le monde sait que ça tape sur le système et peut provoquer des maladies nerveuses ? Dans la mesure où l’inefficacité des éoliennes est reconnue, dans la mesure où les nuisances subies par les habitants sont avérées et répertoriées, pourquoi continuons nous à multiplier les projets industriels ? À cette question toute simple, on attend toujours une réponse de la part des gestionnaires de ce département. Mais ils restent étrangement muets...

Ce schéma régional, en cours de finalisation, est assorti d’une consultation publique qui prend fin le 31 janvier. N’est-ce pas-là l’occasion de dénoncer les anomalies supposées ?


Ces consultations lancées par la Région sont superficielles. Que voulez-vous que les habitants disent maintenant que le schéma et les plans d’installations sont rédigés. La véritable solution aurait été de faire de grandes réunions publiques dévoilant à quel point ce sujet est d’une importance vitale pour le département et l’avenir de la biodiversité dans le parc des Grands causses. On ne projette pas la construction d’un transformateur pour seulement quinze ans, c’est faux. Ces tranchées partout, tout ce béton, ces nuisances, on les aura à vie.

Ce n’est pas acceptable.

Face à la nécessité de recourir aux énergies renouvelables, l’industrie du vent n’est-elle pas une alternative écolo et raisonnée au nucléaire ?

Grosse question. Je vais vous dire, le mot écologie est en train d’anesthésier tout le monde.


On ne peut pas se déclarer écolo et accepter l’éolien industriel. Une éolienne, c’est quoi ? Si on s’amuse à l’ouvrir, on trouve à l’intérieur des terres rares extraites des mines chinoises via un processus extrêmement polluant ou encore du cuivre qui provient du Chili où l’on exproprie les Indiens de leurs villages pour puiser cette richesse. Bref, sous sa belle robe blanche, l’éolienne n’a rien d’un ange. Elle pollue mais comme ça ne se voit pas de l’extérieur, les gens continuent d’en mettre.


(*) La manifestation “Non au massacre de la Région Midi-Pyrénées par 800 éoliennes” a lieu vendredi, à partir de 13 h, devant la préfecture de Région,à Toulouse. Parmi les 40 associations mobilisées, 21 sont originaires de l’Aveyron (Agir pour le Lévezou, Plateau survolté, Vents contraires, Protection des cimes de Bouloc, etc...). Possibilité de covoiturage. Contact : 06 79 32 06 32.

Partager cet article

Repost 0