Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Stella Vidal : mes coups de gueule et coups de coeur

Stella Vidal : mes coups de gueule et coups de coeur

Coups de gueule et coups de coeur sur des sujets variés, politique (j'adore!), actualité, automobile, billets d'humour, gastronomie, santé, enfants, protection animale, sport y tutti cuanti : no limit ! je vous attends.

REPONSE A MADAME FRANCOISE FAUCONNIER

Un lien vers cet article a été publié sur le mur de ma page  Facebook, consultable pour tout le monde


 logo-midi-libre.gif

 

 

Dans le Midi-Libre du mercredi 18 Août 2010, Madame François Fauconnier s'exprime dans la rubrique "c'est vous qui le dites" en page Saint-Affrique.

C'est un ramassis écoeurant de contre-vérités et d'amalgame au sujet de l'expulsion des Roms en infraction.

J'ai adressé au représentant local du Midi-Libre, l'article/réponse suivant en espérant qu'il le publiera afin de respecter une certaine éthique quand de telles accusations sont proférées.

 

Voilà mon texte :


 

« C’EST VOUS QUI LE DITES » Réponse à Madame Françoise Fauconnier.

 

J’ai été profondément choquée par l’amalgame fait par Françoise Fauconnier dans cette rubrique en page de Saint-Affrique. Mme Fauconnier établit un parallèle entre l’évacuation de camps illégaux de Roms avec expulsion des illégaux, et la déportation de sinistre mémoire en d’autres temps.


Ce qu’oublie Madame Fauconnier, c’est que les Juifs, les Tziganes, les homosexuels (qu’elle n’a pas cité mais que je cite) ainsi que les Français n’ayant pas eu l’heur de plaire aux pétainistes (que Mr Mitterrand avait affectionné me semble-t-il, non ?) ont subi la déportation pour leur race, leur préférence sexuelle, ou leurs idées. Ces gens qui ont subi l’atroce extermination « industrielle » et systématique, n’avaient à aucun moment bafoué les lois de la République.


Les expulsions de Roms vers leur propre pays qui ont lieu en ce moment, le sont dans le cas de faits illégaux ou délictueux uniquement. Les Roms, comme d’autres immigrés sont venus chercher en France l’Eldorado qui n’existe pas. On leur donne 300€ par adulte, 150€ par enfant (ce qui représente beaucoup d’argent chez eux) puis on organise leur retour par vols commerciaux vers la Bulgarie ou la Roumanie.

Il faut arrêter de stigmatiser systématiquement les actions faites par le gouvernement pour la sécurité de tous (avec des pensées politiciennes de courte vue), car cela évitera aux immigrés désireux de s’intégrer, un amalgame regrettable avec leurs compatriotes délinquants.


Et puis, avez-vous évoqué ce qui a été organisé en France aujourd’hui pour ces gens-là ? Parlez-vous des actions concrètes pour tenter d’insérer cette communauté dans notre Société ? Non, curieusement, vous semblez les ignorer.

 

ADOMA, Créée à l’origine pour loger les travailleurs migrants venus seuls en France, a depuis étendu sa mission à toutes celles et ceux, salariés ou sans emploi, personnes seules ou familles, qui traversent des difficultés et ne trouvent pas leur place dans le logement social traditionnel. Les Roms sont concernés.

Les villages d'insertion  font partie des outils mis en place par Adoma.

Pour le moment, le premier village d'insertion pour familles Roms construit et géré par Adoma, est situé à Saint-Denis (93). C'est un ensemble de 25 appartements-maisons entièrement meublés et équipés, présentant un niveau de confort élevé. Il a été conçu pour accueillir 25 familles issues de l'ancien bidonville Campra Wilson de Saint-Denis et inscrites dans un dispositif d'intégration devant aboutir à un relogement pérenne.


Ce village (Il y en aura d’autres) constitue donc une étape importante pour les familles qui accèdent ainsi à un logement stable et sont accompagnées par des travailleurs sociaux au quotidien. Ces familles ont été choisies dans le cadre d'une MOUS (maîtrise d'œuvre urbaine et sociale), diligentée par l'Etat, sur des critères d'adhésion à un projet d'insertion. Un règlement intérieur, signé par l'ensemble des familles, organise la vie à l'intérieur du village.

La France d’aujourd’hui Madame Fauconnier, c’est aussi cela ! Il fallait que je vous le dise.

 

 

Stella Vidal

 

Voilà, c'est dit, si Midi-Libre ne me publie pas au moins vous, chers visiteurs, pourrez me lire et diffuser cette information.

 

BYE BYE

 

 

Partager cet article

Repost 0