Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Stella Vidal : mes coups de gueule et coups de coeur

Stella Vidal : mes coups de gueule et coups de coeur

Coups de gueule et coups de coeur sur des sujets variés, politique (j'adore!), actualité, automobile, billets d'humour, gastronomie, santé, enfants, protection animale, sport y tutti cuanti : no limit ! je vous attends.

MARINE LE PEN PERSISTE : IL Y A OCCUPATION PAR LES MUSULMANS DE NOS RUES

Les gauchistes de tous poils s'offusquent du vocabulaire de Marine Le Pen. Pour ma part, je suis loin d'adhérer aux thèses du FN, mais je rejoins totalement Marine Le Pen sur le sujet de l'islamisation de la France et l'approuve quand elle parle d'occupation. Il faudrait que la droite traditionnelle ne passe pas à côté du sujet et se décomplexe par rapport à ça. Les gauchos ne se sont pas gênés pour dire que N.Sarkozy nous ramenaient aux heures les plus sombres de la 2ème guerre mondiale alors qu'il n'a fait qu'ordonner le rapatriement des Roms dans leurs pays d'origine. Alors que tous ces gauchos la ferment aujourd'hui en dénonçant une paille dans l'oeil du voisin quand ils ont une poutre dans le leur !


Marine Le Pen persiste: "il y a occupation" AFP 11/12/2010 |

2459165219_695804508d.jpg

Mise à jour : 17:08 Marine Le Pen a réitéré aujourd'hui à l'AFP ses propos sur les "prières de rues" de musulmans qu'elle avait qualifiées la veille d'"occupation" en faisant un parallèle avec la Seconde guerre mondiale, en précisant qu'elle ne parlait pas d'une "occupation militaire". "Je réitère qu'un certain nombre de territoires, de plus en plus nombreux, sont soumis à des lois religieuses qui se substituent aux lois de la République.

 

Oui il y a occupation et il y a occupation illégale", a déclaré la fille de Jean-Marie Le Pen, dont les propos ont suscité un tollé dans la classe politique. Hier soir, lors d'un discours de campagne interne devant les adhérents FN de Lyon, elle avait évoqué la Seconde guerre mondiale pour dénoncer les "prières de rue" de musulmans dans certaines villes.

 

"Je suis désolée, mais pour ceux qui aiment beaucoup parler de la Seconde guerre mondiale, s'il s'agit de parler d'occupation, on pourrait en parler, pour le coup, parce que ça c'est une occupation du territoire", avait-elle déclaré. "Certes il n'y a pas de blindés, il n'y a pas de soldats, mais c'est une occupation tout de même et elle pèse sur les habitants", avait-elle ajouté lors de ce discours. "J'ai bien dit qu'il ne s'agissait pas d'une occupation militaire (...) J'ai voulu glorifier l'esprit de résistance qui fait qu'on doit s'opposer à l'occupation du territoire.

 

Cela a été le cas dans toute notre histoire", a-t-elle assuré samedi à l'AFP. "J'entends de plus en plus de témoignages sur le fait que dans certains quartiers, il ne fait pas bon être femme, ni homosexuel, ni juif, ni même français ou blanc", a poursuivi celle qui espère prendre la tête du FN et succéder à son père lors du congrès du parti à Tours (15-16 janvier). Selon elle, "l'UMP, le PS, les Verts, ce sont eux qui montrent leur vrai visage, celui des fossoyeurs de la République française. Moi, je mets le doigt où ça fait mal. Et cette vérité renvoie la classe politique à ses renoncements, à son aveuglement, à sa lâcheté".

(www.lefigaro.fr)

etoiletourne.gif

Il est temps que la droite traditionnelle n'ait plus de complexe face à l'islamisation de la France et qu'elle s'empare de ce sujet, sinon elle prend le risque de donner le pouvoir à l'extrême-droite. Plus de complexes vis-à-vis de la dénonciation de la prise de pouvoir de plus en plus grande sur notre vie des conquérants islamistes.

Partager cet article

Repost 0