Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Stella Vidal : mes coups de gueule et coups de coeur

Stella Vidal : mes coups de gueule et coups de coeur

Coups de gueule et coups de coeur sur des sujets variés, politique (j'adore!), actualité, automobile, billets d'humour, gastronomie, santé, enfants, protection animale, sport y tutti cuanti : no limit ! je vous attends.

LES RETRAITES DES FONCTIONNAIRES LARGEMENT SUBVENTIONNEES

HUMOUR-AYRAULT.jpg

INFO LE FIGARO - Un nouveau rapport du Conseil d'orientation des retraites confirme que le régime des fonctionnaires souffre d'un profond déséquilibre.

 

C'est un rapport sur un sujet très sensible, le mode de financement des différents régimes de retraites, que les membres du Conseil d'orientation des retraites (COR) étudieront ce mardi. Hasard du calendrier, les députés examineront au même moment le projet de loi sur la réforme des retraites, en deuxième lecture.


Ce nouveau rapport du COR, que Le Figaros'est procuré, confirme que le régime des fonctionnaires souffre d'un profond déséquilibre. Plus d'un quart des pensions de la fonction publique d'État seulement peut être financé par les cotisations, contre 82,9 % pour le régime des salariés du privé. Résultat, les pensions du public sont financées à 73 % par des subventions de l'État, qui pèsent 37,3 milliards d'euros.

 

Reste que la réforme Ayrault des retraites ne s'attelle précisément pas à combler le déficit du régime du public. Certes, l'équilibre démographique de ce régime (le rapport entre actifs et retraités) est déstabilisé par la politique de réduction des effectifs de l'État.


D'autre part, il ressort du rapport que ce régime est plus généreux que celui des salariés du privé. Les «dispositifs de solidarité» représentent ainsi 27,9 % des pensions versées, contre 16,2 % dans le privé. Le gros de ces dépenses provient du financement des départs anticipés à la retraite, par exemple des militaires, souligne le COR.

Bien qu'en déséquilibre lui aussi, le régime des salariés du privé ne bénéficie pas de subventions, mais des taxes lui sont affectées. Ces dernières financent, selon le rapport du COR, 11 % des pensions versées.

Tant qu'il y aura autant de disparité, autant de déséquilibre et d'injustice de traitement, les Français auront de la rancoeur. Cela risque de durer longtemps car ce gvt de vauriens ne s'attaquera pas au problème.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :