Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Stella Vidal : mes coups de gueule et coups de coeur

Stella Vidal : mes coups de gueule et coups de coeur

Coups de gueule et coups de coeur sur des sujets variés, politique (j'adore!), actualité, automobile, billets d'humour, gastronomie, santé, enfants, protection animale, sport y tutti cuanti : no limit ! je vous attends.

LE PV POUR PORT DE NIQAB AU VOLANT ANNULE !!!

Nous, citoyens français, ne disons pas merci à la Justice française qui est en train de déraper gravement !!!     (Stella Vidal)
Sandrine Mouleres contestait une contravention de 22 euros dressée en avril dernier pour «circulation dans des conditions non aisées».
Sandrine Mouleres contestait une contravention de 22 euros dressée en avril dernier pour «circulation dans des conditions non aisées». Crédits photo : FRANK PERRY/AFP

La conductrice verbalisée pour avoir conduit voilée se disait victime d'une injustice. Le tribunal de police de Nantes lui a donné raison. «On peut donc aujourd'hui conduire avec un niqab», a réagi son avocat.

L'affaire du niqab au volant rebondit ce lundi, avec l'annulation du PV infligé à Sandrine Mouleres en avril dernier. Le tribunal de police de Nantes a finalement donné raison à cette femme de 31 ans, qui contestait le bien-fondé de cette amende de 22 euros dressée par un motard de la police. Ce dernier avait estimé que porter un voile intégral au volant affectait la vigilance du conducteur. Une référence à l'article 412-6 du Code de la route, qui stipule que «tout conducteur doit se tenir constamment en état et en position d'exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent».


Mais l'avocat de Sandrine Mouleres, Me Jean-Michel Pollono, avait demandé la nullité de cette contravention. Si sa cliente ne s'est pas présentée à l'audience lundi, il s'est lui-même félicité de la décision du tribunal de police : «On est dans un pays de libertés, tout ce qui n'est pas interdit est autorisé». Selon lui, cette décision a été motivée par le fait que le niqab «ne présente aucune dangerosité car il bouge avec la tête» de la personne qui le porte. «On peut donc aujourd'hui conduire avec un niqab», en a conclu Me Pollono.

 

«Sentiment d'injustice»

Mais c'est surtout par le biais de son compagnon, l'épicier nantais Lies Hebbadj, que Sandrine Mouleres s'était rendue célèbre. En plein débat de la loi sur le voile, et avant que celle-ci ne soit promulguée, le couple s'était présenté devant la presse pour exprimer son «sentiment d'injustice» face à ce PV.

Dès le lendemain, le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux, était lui-même intervenu pour demander de déchoir Lies Hebbadj de sa nationalité française, car il le soupçonnait de polygamie et de fraude aux aides sociales.


Depuis, Lies Hebbadj a été placé trois fois en garde à vue et mis en examen deux fois, pour «viols aggravés» et «escroquerie, fraude aux aides sociales et travail dissimulé». Il a aussi été condamné le 17 novembre à une amende de 700 euros pour «abus de confiance» mais a fait appel.

Lundi, Lies Hebbadj a promis aux journalistes présents devant son domicile de réagir ultérieurement à la décision de justice concernant sa compagne, alors qu'il sortait de chez lui avec un dogue argentin.


LIRE AUSSI :

» Ce très étrange M. Hebbadj

» Verbalisée pour un niqab au volant : Hortefeux réagit

» Polygame présumé de Nantes: la polémique enfle

Partager cet article

Repost 0