Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Laïcité / Tariq Ramdam : Aubry regrette : quelle faux-cul !

Publié le par Stella Vidal

 

4393195372_3405822635.jpg

Martine Aubry, première secrétaire du PS, a affirmé aujourd'hui qu'elle regrettait que sa signature figure au côté de celle de l'islamologue controversé Tariq Ramadan dans l'appel demandant au gouvernement de renoncer au débat sur la laïcité publié dans Le Nouvel Observateur .

"J'ai signé un texte qui remet la laïcité au coeur de la République. C'est un bon texte et on en a bien besoin aujourd'hui. Je regrette que ma signature figure au côté de celle de Tariq Ramadan auprès de personnalités respectables", a assuré Mme Aubry à l'AFP. "Je suis étonnée d'être signataire des soutiens à l'appel auprès de Tariq Ramadan, avec lequel je n'ai rien à partager", a affirmé la maire de Lille. Ben voyons ...

L'UMP a estimé jeudi que le PS avait "perdu son âme" à l'occasion du soutien par Mme Aubry de cet appel signé également par l'islamologue controversé Tariq Ramadan. Invité du talk Orange / Le Figaro, Jean-François Copé a aussi dénoncé la "lacheté du PS".

Son entourage précise que "Martine Aubry n'a jamais été informée que Tariq Ramadan ait été destinataire de cette même pétition et que si elle l'avait su, elle aurait évidemment refusé de la signer. C'est clair et net", a-t-il précisé, comme il était interrogé par l'AFP.

"Le texte de cette pétition est pertinent et à aucun moment le nom de Tariq Ramadan n'a été mentionné dans la liste qui a été présentée par Le Nouvel observateur", a-t-il ajouté.

"Ce texte nous a paru légitime parce qu'on en a assez que le gouvernement stigmatise et cherche continuellement à diviser et opposer les Français plutôt que les rassembler et de parler des sujets importants", a-t-on fait valoir également.

La publication Respect Mag, qui milite pour la promotion de la diversité, lance jeudi dans Le Nouvel Observateur un appel demandant au gouvernement de "renoncer au débat" sur la laïcité, qualifié de "débat-procès de l'islam", prévu le 5 avril à Paris et organisé par l'UMP.

Parmi les "soutiens" de cet appel, publié jeudi dans le Nouvel Obs, figurent aussi l'ex-Premier ministre socialiste Laurent Fabius, les députés européens EELV Daniel Cohen-Bendit et José Bové, la députée PRG de Guyane Christine Taubira, ainsi que plusieurs écrivains, historiens et personnalités.

Et nous, le peuple de France, on le veut ce débat et on compte bien qu'il ait lieu !

.