Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Stella Vidal : mes coups de gueule et coups de coeur

Stella Vidal : mes coups de gueule et coups de coeur

Coups de gueule et coups de coeur sur des sujets variés, politique (j'adore!), actualité, automobile, billets d'humour, gastronomie, santé, enfants, protection animale, sport y tutti cuanti : no limit ! je vous attends.

L'Affaire du CARLTON ... et ça continue encore et encore

Un nouveau policier en garde à vue dans l'affaire du Carlton


Crédits photo : PHILIPPE HUGUEN/AFP

INFO LE FIGARO - Nouvel épisode dans le feuilleton lillois: le chef de la Brigade de répression des actions violentes est entendu par l'Inspection générale de la police nationale.

Un nouveau policier a été placé mercredi matin en garde à vue dans l'affaire du Carlton. Le capitaine Gumez, chef de la Brigade de répression des actions violentes à la Direction départementale de la sécurité publique, est entendu par l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) à Lille.


Les enquêteurs cherchent à comprendre les liens apparus entre le capitaine Gumez, ex-chef du groupe des mœurs à la Sûreté de Lille, et un autre protagoniste de cette affaire de proxénétisme, René Kojfer, chargé des relations publiques du Carlton et mis en examen car il est soupçonné d'avoir fourni des prostituées au réseau. Ces relations se limitent-elles à celles d'un responsable de la police avec l'un de ses informateurs? Ont-elles dépassé ce cadre? Telles sont les questions que les enquêteurs de l'IGPN doivent poser à leur collègue.


Le chef de la Sûreté départementale du Nord, Jean-Christophe Lagarde, a été mis en examen pour proxénétisme aggravé dans cette affaire. Le patron de la Direction départementale de la Sécurité publique, Jean-Claude Menault, a lui été entendu par l'IGPN sous le régime de la garde à vue. Plusieurs autres policiers ou fonctionnaires à la retraite ont, eux, été interrogés à titre de témoins.

 

Et DSK, c'est quand qu'on l'entend l'innocent persécuté ?


Carlton de Lille

 

Un extrait des paroles de la chanson de Cabrel adapté à DSK ! à lire comme une parabole.

 

D'abord vos corps qui se séparent
T'es seul dans la lumière des phares
T'entends à chaque fois que tu respires
Comme un bout de tissu qui se déchire
Et ça continue encore et encore
C'est que le début d'accord, d'accord...
L'instant d'après le vent se déchaîne
Les heures s'allongent comme des semaines
Tu te retrouves seul assis par terre
À bondir à chaque bruit de portière
Et ça continue encore et encore
C'est que le début d'accord, d'accord... etc... etc...

Partager cet article

Repost 0