Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Stella Vidal : mes coups de gueule et coups de coeur

Stella Vidal : mes coups de gueule et coups de coeur

Coups de gueule et coups de coeur sur des sujets variés, politique (j'adore!), actualité, automobile, billets d'humour, gastronomie, santé, enfants, protection animale, sport y tutti cuanti : no limit ! je vous attends.

JUSTE UNE BELLE HISTOIRE DE SAC ROUGE POUR LA FETE DES MERES

SAC-VUITTON.jpg 

Cette histoire est vraie, c'est la mienne, ça s'est passé aujourd'hui Jeudi 26 Mai. Si je vous la raconte, c'est parce que nous croulons sous le poids des histoires sordides, et que, dans ce monde si souvent méprisable, il y a parfois des moments qui vous réconcilient avec la vie.


Vous qui me lisez souvent, vous connaissez mon amour pour ma famille, pour mon clan dont je suis le pilier. J'aime cette valeur "famille" qui rassure.

Donc ce matin, j'ai pris la route vers Montpellier pour accompagner un de mes fils, entrepreneur en bâtiment, voir un chiropractor à cause d'un problème récurrent à un genou suite à un accident. Il avait peur de ne pouvoir conduire l'aller / retour et a préféré ne pas partir seul.


Nous nous sommes donc rendus dans le quartier d'Antigone où il avait rendez-vous, puis, après le rendez-vous, mon fils David m'a proposé d'aller déjeuner dans un restaurant brésilien à Odysséum où il tenait à m'inviter.

C'était un repas très agréable, avec poulet grillé aux épices et divers accompagnements typiques tels que banane plantain, sauces diverses, etc...


Ensuite nous avons fait un peu de shopping malgré la canicule. David a choisi des jouets pour ses enfants, des fringues, il avait décidé de se faire plaisir et de faire plaisir à son entourage. Nous avons donc "léché" les vitrines, effectué quelques achats. En passant devant une maroquinerie d'une marque connue qui pratique souvent des prix prohibitifs, j'ai vu un sac rouge magnifique dans la vitrine et mon fils l'a trouvé beau. Je lui ai dit, si je n'étais pas raisonnable, je craquerais pour ce sac, mais je ne peux pas ! Nous sommes donc allés plus loin, dans la boutique Apple, puis chez Sauramps.

En revenant, nous sommes repassés devant la maroquinerie et mon fils m'a dit : tu viens, on entre ? Je l'ai suivi.

Il a dit au vendeur, je voudrais ce sac rouge dans la vitrine, et vous me faites un paquet cadeau c'est pour la fête des mères ! Wow, je suis restée sans voix et j'ai failli pleurer dans le magasin.


Nous sommes rentrés à la maison, dans cette immense maison familiale où nous avons chacun un appartement séparé, j'ai regagné mon "nid", posé mon paquet cadeau sur mon lit sans l'ouvrir bien sûr, encore émue.

C'est simple voyez-vous, il n'y a rien d'accrocheur, rien qui ferait la une d'un journal fut-il à scandales. Mais on a si souvent tendance à ne parler que de ce qui ne va pas, que, pour une fois, je voulais mettre en évidence un petit moment de la vie. De ces petits moments qui, mis bout à bout, s'appellent le bonheur. J'ai conscience d'avoir une grande chance d'avoir des enfants aimants, gentils, prévenant, c'est une grande richesse.


BONNE-FETE-MAMAN.jpg

Partager cet article

Repost 0