Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Stella Vidal : mes coups de gueule et coups de coeur

Stella Vidal : mes coups de gueule et coups de coeur

Coups de gueule et coups de coeur sur des sujets variés, politique (j'adore!), actualité, automobile, billets d'humour, gastronomie, santé, enfants, protection animale, sport y tutti cuanti : no limit ! je vous attends.

HOLLANDE AUBRY AU SECOND TOUR DES PRIMAIRES : NE SOUS-ESTIMONS PAS !

PRIMAIRES-SOCIALISTES-PHOTO.jpg

 

Non ne vous méprenez pas, je n’ai pas viré la cutie, toujours à droite, mais j’essaie d’analyser la situation de façon pragmatique.


Cet article ci-dessous sert à résumer une situation plutôt confortable pour le PS qui a bénéficié d’un temps d’antenne considérable, et d’un plan com extraordinaire. Le PS, avec ces primaires réussies a ainsi une longueur d’avance sur une droite bien trop passive, qui a regardé passer le train comme une vache dans un pré.


Moi j’ai envie que la droite gagne et que nous ayons en 2012 un Président de droite. Alors remettons nous en question, osons faire notre autocritique.  Unissons-nous pour repartir plus forts, car les critiques permanentes et moqueries diverses nous amusent parfois, en particulier sur les réseaux sociaux, mais ça ne fait pas un programme et ça ne donne pas une crédibilité.

Francois Hollande et Martine Aubry ressortent donc gagnants de cette primaire mais c'est un nouveau duel, encore plus féroce, qui se déroulera jusqu'au dimanche 16 octobre, avec un Arnaud Montebourrg qui va probablement jouer un rôle déterminant dans la suite de évènements. Au moment où j’écris ces lignes, il ne s’est pas prononcé sur son soutien éventuel, il n'a pas dit vers qui son coeur balance !


Ne soyons pas idiots à droite et prenons en de la graine: la participation à cette élection à été très bonne avec plus de 2 millions de votants en fin de journée. J’en veux pour preuve que les Français se déplacent pour une élection dont ils sentent le bien-fondé et lorsque la parole utile leur est donnée. On peut lutter contre les idées de gauche, mais on ne doit pas garder des œillères. On doit admettre ce qui est bon chez les autres, la politique se grandit ainsi.


Le second tour de ces primaires aura donc lieu le dimanche 16 octobre. Les deux candidats restants auront tout à jouer. Celui qui réunira plus de voix se verra investi par le parti pour devenir le candidat officiel du parti socialiste pour les présidentielles de 2012 avec une vraie légitimité. Pourtant gageons que ce deuxième tour sera plus offensif que le premier, car l’enjeu est important et aucun ne voudra lâcher quoi que ce soit en prenant le risque de perdre, leurs égos sont à la dimension de tout candidat à une élection, assez surdimensionné ! Il risque d’y avoir du rififi au PS !


Martine Aubry ne s'est pas exprimée lundi matin, après avoir lancé dimanche soir des signaux aux électeurs de gauche, tout en marquant ses différences avec François Hollande. Elle sera l'invitée du 20 heures de TF1 ce soir. Les partisans de la maire de Lille, distancée de près de huit points par le député de Corrèze, ont notamment vanté ses qualités de rassembleuse, la voyant comme la plus susceptible de recueillir les votes des partisans de M. Montebourg, l'arbitre du second tour. Méthode Coué ou vrais arguments ? nous le verrons bien.


Quant à Royal, elle va désigner certainement le candidat auquel elle se ralliera mais est bien fort celui qui pourra le dire compte tenu de son imprévisibilité ! Elle a beaucoup perdu dans ces primaires, elle doit calculer quel est le candidat qui la fera le mieux rebondir.


Alors que M. Hollande a annoncé qu'il allait "appeler tous les candidats" à se rassembler derrière lui, dont sa rivale Martine Aubry, Laurent Fabius, qui soutient la maire de Lille, a lancé lundi matin sur France Info : "Le rassemblement, ce n'est pas le fourre-tout, qui déboucherait sur le flou et donc sur la déception (... ) Il faut une ligne claire". L'ancien ministre a aussi vanté les qualités de rassembleuse de Martine Aubry, qui "a eu l'intelligence d'avoir autour d'elle des gens qui ont voté oui comme elle et non comme moi" au référendum de 2005 sur le Traité européen (ça c’est vrai, on s’en souvient de la position de Fabius !).


"Martine Aubry incarne une ligne très précise et très claire. Elle est au centre de la gauche", a aussi souligné lundi matin sur Canal+ la députée de Seine-Saint-Denis, Elisabeth Guigou, soutien de Martine Aubry.


Arrivé en cinquième position au premier tour de la primaire socialiste, Manuel Valls, le plus à droite de la gauche, a appelé dès dimanche soir à voter François Hollande au second tour de scrutin qui l'opposera à Martine Aubry.

"Tout en respectant le vote libre, évidemment, de ceux et celles qui m'ont fait confiance, j'appelle ce soir au plus large rassemblement autour de celui qui est arrivé en tête ce soir, qui doit désormais incarner le rassemblement, l'espoir, demain pour la gauche", a dit le député-maire d'Evry (Essonne).

François Hollande, en tête devant Martine Aubry à l'issue du premier tour, est "incontestablement en mesure demain de battre Nicolas Sarkozy et de lever une espérance", a-t-il estimé. "J'appelle donc à voter et à se rassembler autour de François Hollande", a ajouté l'élu qui a recueilli un peu plus de 5% des suffrages.


Nous verrons bien à l’issue du second tour de cette primaire qui s’opposera à Nicolas Sarkozy en 2012, mais quel que soit le candidat, ne sous-estimons pas le poids important qu’il aura, ainsi auréolé du bien-fondé de sa candidature.

Partager cet article

Repost 0