Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Stella Vidal : mes coups de gueule et coups de coeur

Stella Vidal : mes coups de gueule et coups de coeur

Coups de gueule et coups de coeur sur des sujets variés, politique (j'adore!), actualité, automobile, billets d'humour, gastronomie, santé, enfants, protection animale, sport y tutti cuanti : no limit ! je vous attends.

CORRIDA : LE REALISATEUR JEAN-PIERRE JEUNET RENVOIE A BEAUCAIRE SA MEDAILLE DE LA VILLE

Jean-Pierre Jeunet et le maire de Beaucaire, Jacques Bourbousson, en juillet 2011.
Jean-Pierre Jeunet et le maire de Beaucaire, Jacques Bourbousson, en juillet 2011. (SAMUEL DUPLAIX - Archives)

Le célèbre metteur en scène d'"Amélie Poulain" vient de retourner au maire de Beaucaire sa médaille de la ville, lui suggérant de se la "carrer où [il] pense". En cause : l'organisation dans la cité de spectacles tauromachiques, que le réalisateur a récemment découvert.


Réalisateur de films célèbres tels que "Amélie Poulain", "Delicatessen" ou le récent "T.S. Spivet", Jean-Pierre Jeunet vient de renvoyer au maire de Beaucaire la médaille de la ville, qu'il avait reçue en 2011 lors d'un festival local. En cause : l'organisation dans la cité gardoise de spectacles tauromachiques.


Dans une lettre au vitriol adressée au maire Jacques Bourbousson, Jeunet explique avoir "découvert récemment" le fait que la commune et l'édile étaient "fortement investis dans ce spectacle qui consiste à torturer et mettre à mort des animaux pour le plaisir de spectateurs qui ont probablement le malheur, étant jeunes, d’avoir été bercés trop près du mur".


"Je vous suggère de vous carrer votre médaille où je pense"

Suggérant au maire de se "carrer où [il] pense" la médaille, Jeunet explique sa "violence verbale n’atteindra pas le millième" de celle des spectacles tauromachiques.


De son côté, Jacques Bourbousson confirme avoir bien reçu la médaille retournée, mais qu'il envisage bien de "continuer à faire vivre" les traditions tauromachiques locales. 

 

(d'après Arnaud Boucomont pour midi-libre)

 

Brassens chantait : 

Le temps ne fait rien à l'affaire.
Quand on est con, on est con!
Qu'on ait 20 ans, qu'on soit grand-père
Quand on est con, on est con !       ceci est ma conclusion !!! Stella Vidal

Partager cet article

Repost 0