Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Stella Vidal : mes coups de gueule et coups de coeur

Stella Vidal : mes coups de gueule et coups de coeur

Coups de gueule et coups de coeur sur des sujets variés, politique (j'adore!), actualité, automobile, billets d'humour, gastronomie, santé, enfants, protection animale, sport y tutti cuanti : no limit ! je vous attends.

LA F1 DEBARASSEE DE BRIATORE LE RENEGAT DU SPORT

Briatore révoqué , Renault épargné

Flavio Briatore ne pourra plus avoir aucune responsabilité dans le sport automobile. (L'Equipe)
Flavio Briatore ne pourra plus avoir aucune responsabilité dans le sport automobile. (L'Equipe)


Le Conseil mondial extraordinaire de la FIA, qui s'est tenu lundi à Paris, a rendu son verdict dans l'affaire du Grand Prix de Singapour 2008. Si la Fédération a été clémente avec Renault, menacé de suspension à vie pendant deux ans, elle l'a beaucoup moins été avec Flavio Briatore, l'instigateur de la tricherie, suspendu à vie. Le stratège de Renault, Pat Symonds, lui aussi impliqué, a été suspendu cinq années. Par ailleurs, l'immunité de Nelson Piquet Jr a été confirmée et la FIA a simplement remercié Fernando Alonso pour sa coopération, affirmant que l'ancien champion du monde n'était pas impliqué dans l'affaire.


Dans un communiqué publié vers 14h00, la FIA a expliqué les raisons des sanctions : «Le Conseil mondial a conclu que les membres de l'écurie de F1 Renault, Flavio Briatore, Pat Symonds et Nelson Piquet Jr avaient conspiré pour causer un accident volontaire lors du Grand Prix de Singapour 2008. En conséquence, Renault, selon l'article 123 du Code international du sport, est reponsable au nom de ses employés

«Le Conseil mondial considère que cette faute doit être sanctionnée avec sévérité. Elle a non seulement compromis l'intégrité du sport mais aussi mis en danger la vie des spectateurs, des commissaires, des pilotes et de Nelson Piquet Jr lui-même. Le Conseil mondial considère en conséquence que cette tricherie mérite l'exclusion définitive du Championnat de F1. Mais, au regard de la décision de Renault de reconnaître les fautes commises au sein de son équipe et de condamner ces actions individuelles, le Conseil mondial a décidé de suspendre cette décision jusqu'à la fin de la saison 2011. Cette sanction sera activée si Renault se rend coupable d'une faute identique durant cette période.»

L'écurie a reconnu ses torts, pas Briatore

En effet, toujours selon le communiqué, Renault a reconnu avoir commis les fautes pour lesquelles il est accusé, a coopéré totalement avec les enquêteurs de la FIA, a confirmé que Flavio Briatore et Pat Symonds étaient impliqués dans la tricherie et qu'ils avaient quitté l'équipe, s'est excusé sans réserve auprès de la FIA pour avoir causé du tort à la discipline, a demandé à rembourser les coûts engendrés par l'enquête, et a accepté de participer aux projets sécurité de la FIA.


Concernant Flavio Briatore, l'ancien directeur général de Renault est «banni à vie de toute compétition automobile et ne pourra être engagé par aucune écurie ou autre entité ayant un rapport avec la FIA».


L'Italien est également «privé d'accès à toute épreuve ou site sous la juridiction de la Fédération». Enfin, «la FIA refusera d'accorder une licence à tout pilote managé par Briatore ou sous contrat de quelque manière que ce soit avec lui». Le Conseil mondial justifie la sévérité de la sanction par «la tricherie mais aussi par le fait qu'il ait toujours nié son implication malgré les preuves évidentes de sa culpabilité.» Pat Symonds est lui suspendu "seulement" cinq années car «il a reconnu son implication» et a manifesté des regrets lors de son audience.

Qui pour remplacer Flavio Briatore et Pat Symonds ?

Qui pour remplacer Flavio Briatore et Pat Symonds ?

 

Limogés par Renault pour avoir triché lors du GP de Singapour 2008, Flavio Briatore et Pat Symonds laissent derrière eux deux places très convoitées. Qui pourrait les remplacer ?

Flavio Briatore, place à prendre

Présent chez Renault depuis ses débuts, l’italien laissera un grand vide derrière lui.

L’anglais David Richards avait été annoncé dès le début de la semaine, mais à confirmé ne pas vouloir de ce poste au Times. L’ancien team manager de BAR-Honda ne reviendra donc pas en F1.

L’actuel favori serait Alain Prost, l’unique champion du monde français en F1. Ancien pilote Renault dans les années 80, il semble le mieux placer pour remplacer Flavio Briatore à la tête de Renault.

Mais Gerhard Berger, ancien manager de Toro Rosso et pilote de F1, est annoncé en remplacement de Briatore, tout comme le français Frédéric Vasseur. Craig Pollock, l’ancien manager du pilote canadien Jacques Villeneuve, et Olivier Quesnel (patron de Citroën Sport et Peugeot aux 24h du Mans).


Et Patrick Tambay, l'autre français ancien pilote émérite de F1 : comment peut-on ne pas imaginer cet homme intègre, compétent, la passion mais la raison en plus aux commandes du Team français.

Prost n'est pas un manager, son expérience au sein de Prost Grand Prix l'a prouvé, et cela n'enlève rien au talent de pilote qu'il a maintes fois démontré quadruple champion du monde.

Moi je trouve qu'un Patrick Tambay, ça aurait de la gueule et cela renforcerait la confiance qu'on doit retrouver avec Renault : wait and see !

Pat Symonds, la relève sera difficile

Avec le licenciement de Pat Symonds, Renault va devoir un remplaçant au poste de directeur exécutif de l’ingénierie du losange. Renault devrait modifier son staff technique mais ne pas recruter une autre personne.

Les noms cités sont ceux de Bob Bell et Alan Permane, l’ingénieur piste en chef.

Bob Bell est l’actuel directeur technique de Renault. Ancien de McLaren et Benetton, il semble le mieux placé pour remplacer Pat Symonds, annonce AutoHebdo.

Alan Permane est actuellement le chef de l’ingénierie en course. Présent depuis les années 90 chez Benetton puis Renault, il serait un bon remplaçant à Pat Symonds. Il pourrait néanmoins remplacer Bob Bell s’il venait à être promu en tant que directeur exécutif de l’ingénierie.

 

Partager cet article

Repost 0