Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Stella Vidal : mes coups de gueule et coups de coeur

Stella Vidal : mes coups de gueule et coups de coeur

Coups de gueule et coups de coeur sur des sujets variés, politique (j'adore!), actualité, automobile, billets d'humour, gastronomie, santé, enfants, protection animale, sport y tutti cuanti : no limit ! je vous attends.

ARRET SUR IMAGE : photos insolites et magnifiques. FIN DE MON BLOG

Arrêt sur image

(Le figaro magazine)

.   . Un cavalier saute avec son cheval par-dessus le brasier que les habitants du village castillan de San Bartolomé de Pinares (près d'Avila) allument en l'honneur de saint Antoine tous les 17 janvier. Depuis des temps immémoriaux, l'Église latine fête l'anachorète qui se retira dans le désert égyptien, vers 270, où il ne recevait d'autre compagnie que celle des animaux sauvages. Ce jour-là, dans un grand nombre d'églises dédiées au saint, le prêtre dit la messe pour une assistance accompagnée de ses fidèles compagnons : chiens, chats, lapins, perruches, tortues... On a même vu, à Paris, un dromadaire amené par son gardien de cirque.

Un cavalier saute avec son cheval par-dessus le brasier que les habitants du village castillan de San Bartolomé de Pinares (près d'Avila) allument en l'honneur de saint Antoine tous les 17 janvier. Depuis des temps immémoriaux, l'Église latine fête l'anachorète qui se retira dans le désert égyptien, vers 270, où il ne recevait d'autre compagnie que celle des animaux sauvages. Ce jour-là, dans un grand nombre d'églises dédiées au saint, le prêtre dit la messe pour une assistance accompagnée de ses fidèles compagnons : chiens, chats, lapins, perruches, tortues... On a même vu, à Paris, un dromadaire amené par son gardien de cirque. (Pedro Armestre/AFP)

 Au large de l'île hawaïenne de Lanaï (sud-est d'Honolulu), un cachalot mâle s'est pris la queue dans un filet. La présence de cétacés dans cette région est une chose fréquente ; pourtant, ils ne s'approchent que très rarement des rivages. Généralement, ils se déplacent en groupes qui se tiennent à plusieurs dizaines de kilomètres des côtes. Aussitôt que l'accident a été signalé, une équipe de sauvetage s'est approchée du colosse pour l'aider à se sortir du piège. La photo a été prise alors qu'un plongeur s'apprête à défaire le nœud du filet. On peut mesurer la taille du cétacé en comparant l'homme et la queue de l'animal. Il doit facilement atteindre une quinzaine de mètres.
Au large de l'île hawaïenne de Lanaï (sud-est d'Honolulu), un cachalot mâle s'est pris la queue dans un filet. La présence de cétacés dans cette région est une chose fréquente ; pourtant, ils ne s'approchent que très rarement des rivages. Généralement, ils se déplacent en groupes qui se tiennent à plusieurs dizaines de kilomètres des côtes. Aussitôt que l'accident a été signalé, une équipe de sauvetage s'est approchée du colosse pour l'aider à se sortir du piège. La photo a été prise alors qu'un plongeur s'apprête à défaire le nœud du filet. On peut mesurer la taille du cétacé en comparant l'homme et la queue de l'animal. Il doit facilement atteindre une quinzaine de mètres. (Gamma)

 Une fin heureuse pour ce qui aurait pu être une nouvelle tragédie aérienne. La plupart des 150 passagers de l'Airbus A320 de la compagnie US Airways qui s'est abîmé dans l'Hudson, près de l'aéroport de New York La Guardia, sont sains et saufs et attendent leur évacuation sur les ailes de l'appareil. La collision en basse altitude avec un vol d'oiseaux ayant gravement endommagé les réacteurs, le pilote Chesley Sullenberg s'est posé en catastrophe sur les eaux glacées du fleuve. L'accident n'aura pas fait de blessés graves, seules une quinzaine de personnes ont été hospitalisées. Une fin heureuse pour ce qui aurait pu être une nouvelle tragédie aérienne. La plupart des 150 passagers de l'Airbus A320 de la compagnie US Airways qui s'est abîmé dans l'Hudson, près de l'aéroport de New York La Guardia, sont sains et saufs et attendent leur évacuation sur les ailes de l'appareil. La collision en basse altitude avec un vol d'oiseaux ayant gravement endommagé les réacteurs, le pilote Chesley Sullenberg s'est posé en catastrophe sur les eaux glacées du fleuve. L'accident n'aura pas fait de blessés graves, seules une quinzaine de personnes ont été hospitalisées. (S. Day/AP/Sipa)

   La Tournée des quatre tremplins est l'événement sportif le plus populaire d'Autriche. La compétition démarre en Bavière, à Oberstdorf, puis à Garmisch, avant Innsbruck et la finale à Bischofshofen. Sur notre image, le Norvégien Anders Jacobsen saute du haut du tremplin Bergisel, à Innsbruck. Construit à l'occasion des derniers Jeux olympiques, il a cette particularité de présenter une telle déclivité que les sauteurs ne voient pas la poste d'atterrissage au moment où ils s'élancent dans le vide, mais ont l'impression de sauter au-dessus de la ville. Le tout dans une ambiance de pétards, vin chaud, saucisses frites, drapeaux et danses folkloriques... Bref, l'Autriche !

La Tournée des quatre tremplins est l'événement sportif le plus populaire d'Autriche. La compétition démarre en Bavière, à Oberstdorf, puis à Garmisch, avant Innsbruck et la finale à Bischofshofen. Sur notre image, le Norvégien Anders Jacobsen saute du haut du tremplin Bergisel, à Innsbruck. Construit à l'occasion des derniers Jeux olympiques, il a cette particularité de présenter une telle déclivité que les sauteurs ne voient pas la poste d'atterrissage au moment où ils s'élancent dans le vide, mais ont l'impression de sauter au-dessus de la ville. Le tout dans une ambiance de pétards, vin chaud, saucisses frites, drapeaux et danses folkloriques... Bref, l'Autriche ! (Joe Kklamar/AFP) 

Symbole de bonheur, la grue censée apporter aux Chinois la félicité et une longévité à toute épreuve. C'est pour cette raison que ces patineurs des montagnes de Qipan ont revêtu le déguisement de l'échassier à l'occasion du Festival international de glace et de neige organisé par la ville de Shenyang, chef-lieu de la province du Liaoning, en Chine du nord-est. La qualité du spectacle est renforcée ici par le fait que les plumes grises et blanches, soulignées par l'aigrette rouge et le col noir de la grue, forment un mélange des plus heureux avec la surface glacée du lac. Une scène hivernale aux allures complètement surréalistes.
Symbole de bonheur, la grue censée apporter aux Chinois la félicité et une longévité à toute épreuve. C'est pour cette raison que ces patineurs des montagnes de Qipan ont revêtu le déguisement de l'échassier à l'occasion du Festival international de glace et de neige organisé par la ville de Shenyang, chef-lieu de la province du Liaoning, en Chine du nord-est. La qualité du spectacle est renforcée ici par le fait que les plumes grises et blanches, soulignées par l'aigrette rouge et le col noir de la grue, forment un mélange des plus heureux avec la surface glacée du lac. Une scène hivernale aux allures complètement surréalistes. (ChinaFotopress/MAXPPP) .


FIN POSSIBLE DE MON BLOG :

Chers amis blogueurs et visiteurs,
Traversant une période très difficile, je me pose la question de la continuité de mon Blog. Je n'ai ni le temps ni le courage ou l'envie d'aller visiter mes blogs préférés, je ne sais pas où cela va me mener.
Or un Blog, ce n'est pas qu'un lieu de publication, mais un lieu d'échanges et d'intérêt pour ceux qui viennent lire les articles et mettre un commentaire parfois.
Je manque d'intérêt pour tout ça à cet instant. Ma maman de 88 ans qui était une vraie femme dynamique et largement autonome, coquette, coiffeur, maquillage, intéressée par l'actualité, lisant le Figaro, Le Time magazine, National Geographic, a été anéantie par un zona ophtamique. Alors bien sûr, un zona pour une personne plus jeune, c'est très douloureux et long à guérir bien qu'on n'en meure pas.
Mais voilà, ma maman après 1 mois d'agression par le virus, n'a plus la force de lutter, et, si elle ne la retrouve pas, elle va glisser vers une mort certaine. Alors j'ai décidé d'être présente auprès d'elle, et de tenter de lui insuffler le courage et l'envie de continuer à vivre.
Je continuerai peut-être à publier des dépêches d'infos ou des photos, pendant quelque temps, mais si je ne retrouve pas l'intérêt de communiquer, je supprimerai ce Blog.
Je remercie donc mes amis blogueurs et visiteurs de votre sympathie et de votre fidélité malgré mes longues absences. Peut-être nous retrouverons-nous dans quelquetemps.



Partager cet article

Repost 0