Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Stella Vidal : mes coups de gueule et coups de coeur

Stella Vidal : mes coups de gueule et coups de coeur

Coups de gueule et coups de coeur sur des sujets variés, politique (j'adore!), actualité, automobile, billets d'humour, gastronomie, santé, enfants, protection animale, sport y tutti cuanti : no limit ! je vous attends.

"Bébé congelés" : Jean-Louis Courjault mis hors de cause

Véronique Courjault est incarcérée à la maison d'arrêt d'Orléans.
Véronique Courjault est incarcérée à la maison d'arrêt d'Orléans. Crédits photo : AFP

d'après le figaro.fr, AFP et A.P

La justice confirme le non-lieu de l'époux de Véronique Courjault, qui comparaîtra donc seule devant les assises pour les «assassinats» de trois nouveau-nés. Il se dit «soulagé».

L'étau se desserre autour de Jean-Louis Courjault.

Cinq mois avant le procès de sa femme, Véronique Courjault devant la cour d'assises d'Indre-et-Loire, il est finalement mis hors de cause. Après des mois de suspense, la chambre de l'instruction de la cour d'appel d'Orléans a confirmé l'ordonnance de non-lieu prononcée en sa faveur le 12 mars dernier. Le parquet général d'Orléans avait fait appel de cette décision, expliquant à l'époque souhaiter assurer sur cette décision un double regard par une formation collégiale. L'affaire a été examinée par trois magistrats de la chambre de l'instruction.


A l'issue de cette décision, il a exprimé son «soulagement» qui va lui «permettre de commencer une autre bagarre contre notamment des idées reçues. Les grossesses qui se passent mal existent» a-t-il lancé, visiblement ému. «Quand j'ai appris la nouvelle, j'ai pensé à mes enfants. Il faut que je reconstruise cette famille qui vit dans le chaos. Il va falloir que je m'occupe de ma femme pour préparer le procès. Je la vois régulièrement pour essayer de la soutenir, pour essayer de comprendre ce qui s'est passé».


Infanticides

Véronique Courjault est incarcérée à la maison d'arrêt d'Orléans. Elle comparaîtra donc seule pour «assassinats», après avoir avoué les infanticides de deux bébés nés en 2002 et 2003 alors que le couple vivait en Corée du Sud, et celui d'un nouveau-né mis au monde clandestinement en 1999 en France.


Son mari, qui avait découvert les corps des deux nouveau-nés dans le congélateur du domicile familial à Séoul en juillet 2006, avait été mis en examen pour «complicité d'assassinats» en octobre 2006 et laissé libre. Depuis, le couple a toujours affirmé que Jean-Louis Courjault n'était pas au courant des grossesses de son épouse.


lire aussi : «Bébés congelés» : pas de déni de grossesse selon les experts



Partager cet article

Repost 0