Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Stella Vidal : mes coups de gueule et coups de coeur

Stella Vidal : mes coups de gueule et coups de coeur

Coups de gueule et coups de coeur sur des sujets variés, politique (j'adore!), actualité, automobile, billets d'humour, gastronomie, santé, enfants, protection animale, sport y tutti cuanti : no limit ! je vous attends.

RACHIDA DATI, 6 jours après son accouchement reprend du service

Sarkozy a "salué" la "jeune maman" Dati en Conseil des ministres

La Garde des Sceaux, Rachida Dati le 7 janvier 2009 à l'Elysée..

Nicolas Sarkozy a "particulièrement salué", mercredi en Conseil des ministres, la "jeune maman" Rachida Dati, garde des Sceaux, qui a accouché le 2 janvier d'une petite fille, a déclaré le porte-parole du gouvernement Luc Chatel.


Peu avant le Conseil des ministres, tous les membres du gouvernement ont également "félicité Rachida pour cette naissance", au cours d'un petit déjeuner qui les réunissait au ministère de l'Intérieur, a-t-il assuré lors du compte-rendu du Conseil à la presse.

La ministre de la Justice, tout juste sortie de la maternité, a participé à ce petit déjeuner Place Bauveau, avant de se rendre à pied, comme ses collègues, à l'Elysée toute proche, rue du Faubourg Saint-Honoré.


En tailleur noir et talons hauts, elle est arrivée parmi les dernières, entourée de Roselyne Bachelot (Santé), Christine Lagarde (Economie) et Alain Marleix (Collectivités locales).

Le Premier ministre François Fillon était arrivé quelques instants plus tôt en tête de son équipe gouvernementale au complet, par un temps glacial mais ensoleillé.

La ministre de la Justice, très souriante, a brièvement posé pour les photographes au moment de pénétrer dans le palais.


En partant, après les voeux aux parlementaires auxquels étaient invités les ministres, elle a traversé seule la cour pour rejoindre sa voiture. Aux journalistes qui l'interrogeaient sur sa forme physique, elle a répondu: "Ca va très bien, merci!".

Cinq jours après la naissance de sa fille Zohra, elle devait assister dans l'après-midi à l'audience solennelle de rentrée de la Cour de cassation, où Nicolas Sarkozy devait annoncer une réforme de procédure pénale avec la disparition du juge d'instruction.


Autre rendez-vous officiel à son agenda, "la remise de décorations espagnoles à des magistrats français" par Mariano Fernandez Bermejo, ministre de la Justice espagnol.

Interrogé lors du compte-rendu du Conseil des ministres sur le très court congé pris par la ministre à l'issue de son accouchement, Luc Chatel a estimé que la position ministérielle impliquait une présence "de tous les instants".


"Rachida a toujours dit qu'être maman c'était le plus grand des bonheurs, mais en même temps qu'elle avait des fonctions importantes qu'elle continuerait à exercer, ce qui est tout à fait légitime", a-t-il poursuivi.

Selon une source gouvernementale, Rachida Dati serait tentée par une candidature aux européennes en Ile-de-France. Nicolas Sarkozy souhaitait que Rama Yade, secrétaire d'Etat aux droits de l'Homme, se présente mais cette dernière a décliné en décembre.


Quelle leçon de courage, quelle femme Rachida : RESPECT !


Partager cet article

Repost 0