Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

LES PILOTES FERRARI A EGALITE DE CHANCES

Publié le

La Scuderia a repris espoir. Un temps dominée par McLaren Mercedes, Ferrari a effectué un rapprochement sensible à la faveur de trois succès lors des cinq dernières courses cumulés à la pénalité concédée par les Gris-Argent en Hongrie. Avec 11 points de retard au classement des constructeurs, la lutte s'annonce terrible! Ferrari n'a pas non plus abandonné l'idée d'arracher le titre pilote avec Massa et Räikkönen à 15 et 16 points d'Hamilton. Une situation qui force la Scuderia à ne pas choisir. Les temps changent...


"Il n'y a absolument aucun plan, aucune stratégie. Les deux pilotes veulent tous les deux gagner, ils ont la même chance et le même appui." Jean Todt a coupé court aux imaginations fertiles. Ferrari ne favorisera aucun de ses deux pilotes en cette fin de saison. Du moins pas tout de suite. Les écarts tendant à se resserrer, il n'y a aucune raison pour que Felipe Massa ou Kimi Räikkönen bénéficie de certaines faveurs pour les cinq dernières courses de la saison. La question ne se posait pas avec l'intouchable Michael Schumacher ces dernières années, depuis son départ, la donne a forcément changé.
formule1.jpg


Mais comment Jean Todt et son équipe auraient-ils pu faire pour départager deux pilotes qui comptent tous les deux trois succès cette saison et qui ne sont séparés que par un petit point au classement ? D'autant que la lutte avec McLaren Mercedes sera particulièrement ardue en cette fin de saison. 11 unités de retard entre les deux meilleures écuries en 2007, cela ne représente rien en regard des points encore à distribuer. Faire un choix reviendrait à rendre un de ses poulains mécontents et Ferrari ne peut surtout pas se permettre de ne pas rester à 100 % jusqu'au bout.

La prochaine à domicile

"Il y a une bonne harmonie dans l'équipe" , ajoute un Jean Todt comme toujours surmotivé et prêt pour la dernière ligne droite. Pour ne rien gâcher à l'histoire, les «Rouge» auront l'avantage d'évoluer à domicile à Monza lors de la prochaine course puis à Spa-Francorchamps dans la foulée. Deux pistes qui semblent leur convenir parfaitement et qu'ils ont en tout cas marqué d'une croix rouge (comme cela s'était produit en Turquie le week-end dernier avec un doublé final à la clé).

Iceman et Massa devront néanmoins supporter un petit surcroît de pression lors des prochaines courses. Avec la saison qui va avancer, l'un des deux finira sans doute par prendre un avantage. Or, avec un débours tout de même important sur les deux pilotes McLaren Mercedes, la marge de manoeuvre va forcément se réduire à chaque course. Début de réponse à Monza...